vendredi, décembre 2, 2022
black
togocdeux
previous arrow
next arrow
More

    Togo : les évêques très critiques envers la stratégie de lutte contre le Covid-19

    - Advertisement -
    - Advertisement -
    - Advertisement -
    - Advertisement -

    La Conférence des évêques du Togo (CET) n’est pas d’accord avec la stratégie de lutte contre la propagation de la pandémie à Coronavirus. Les évêques du Togo, comme à leur habitude sur tous les problèmes nationaux, ont sorti un message. Les hommes en robe ne sont ni d’accord avec la fermeture des églises, ni avec la stratégie même de lutte. Ils questionnent aussi le délicat sujet de la vaccination.

    Selon la CET, la fermeture systématique des lieux de lieux de culte relève d’une approche exclusivement biomédicale de la pandémie. Cette fermeture, disent les évêques, ignorent la réalité psychologique, anthropologique, sociale et spirituelle des lieux de culte.

    « Les lieux de culte, notamment ceux de l’église catholique, sont des endroits où les mesures de prévention sont majoritairement respectées par rapport à d’autres lieux qui pourtant ne sont pas frappés par les mêmes mesures », écrivent-ils, sans citer nommément ces lieux.

    Aussi, cette fermeture des lieux de culte, soutiennent les évêques, n’a pas suffisamment pris en compte la contribution des autorités religieuses.

    Pour les évêques, la stratégie de lutte contre cette crise sanitaire doit se faire à l’aune de la dignité, de la liberté des droits fondamentaux de la personne humaine.

    « Dans cette lutte, nous devons aussi lever les yeux vers le Seigneur pour implorer son secours », ajoutent-ils.

    La conférence des évêques dit long sur la stratégie vaccinale choisie par les autorités togolaises.

    « Les réseaux sociaux véhiculent certes beaucoup de fausses informations sur cette vaccination. Mais on ne peut pas non plus, de façon responsable, balayer du revers de la main tout ce qui se dit sur la fiabilité, l’efficacité, la dangerosité, les effets secondaires et le problème et le problème de conservation de ces vaccins pour la plupart en phase d’expérimentation », lancent les évêques.

    Dans cette situation, se posent-ils la question, ‘est-il opportun de faire usage de la pression et des sanctions pour obliger les populations à se faire vacciner ?’.

    Pour eux, ce qui doit se faire, c’est de développer des stratégies qui expliquent et qui peuvent, par des argumentations, convaincre pour que chaque Togolais, décide personnellement, librement et de façon responsable de se faire vacciner.

    Ils iront même plus loin en disant que si l’effort déployé par les autorités pour combattre cette épidémie était le même pour toutes les pathologies, on ne déplorerait pas aujourd’hui encore l’insuffisance de structures de santé adéquates, les équipements appropriés, le personnel, le soin de santé etc.

    - Advertisement -

    ARTICLES RÉCENTS

    Latest Posts

    tgcom22
    tgcomoct4
    foirerepartie
    previous arrow
    next arrow