samedi, février 4, 2023
black
togocdeux
previous arrow
next arrow
More

    Togo-Sessaro : une élève de CM1 mordue par un serpent, meurt plusieurs jours après

    - Advertisement -

    C’est une vraiment triste nouvelle qui frappe une famille à l’EPP Sessaro située à une quarantaine de km au nord-est de la commune de Sotouboua. Une élève de CM1 a été mordue par un serpent, alors qu’elle et ses camarades récoltaient du soja dans le champ d’un enseignant, sur demande de celui-ci. La victime succombe quelques jours après, faute d’un traitement adéquat de cette morsure.

    Que s’est-il passé ? L’information a été portée en première main à la connaissance du grand public par le site d’information Togoscoop. Le site cite le rapport du décès de l’élève écrit par le chef d(inspection de Sotoubou-nord à son supérieur hiérarchique, le directeur régional de l’éducation région Centrale (Sokodé).

    Voici les faits que décrit ledit rapport : « en effet, suite à votre appel téléphonique ce jeudi 1er décembre 2022 aux environs de 18 heures 31 minutes, m’informant du décès par suite de morsure de serpent d’un élève de Sessaro, nous nous sommes immédiatement lancé dans la recherche des informations. Ainsi, nos premières investigations révèlent que sur sollicitation de la récolte du soja situé derrière le bâtiment  scolaire de l’enseignant W…, la directrice W…aurait donné son accord  en violation des textes en vigueur », écrit le chef d’inspection.

    C’est donc suite cette activité champêtre qui s’est déroulée le vendredi 25 novembre 2022 au soir que l’élève a été mordue par le serpent, poursuit-il.

    L’élève, continue le rapport, n’est décédée que quelques jours plus tard. A la suite de la morsure, l’enfant a été transportée chez un guérisseur. Elle est restée chez ce dernier jusqu’au lundi 28 novembre, soit presque 72 heures plus tard avant que le guérisseur, avant l’enfant vomissant du sang sous le bras, a ordonné que celle-ci soit conduite dans un centre de santé.

    L’élève a succombé de cette morsure le lendemain, c’est-à-dire le mardi 29 novembre.

    Le chef d’inspection dit que les événements se sont produits sans que personne ne l’informe. Jusqu’au 1er décembre où il reçoit l’appel de son supérieur.

    - Advertisement -

    ARTICLES RÉCENTS

    Latest Posts

    tgcomdec
    togocom20231
    previous arrow
    next arrow