vendredi, décembre 2, 2022
black
togocdeux
previous arrow
next arrow
More

    RGPH 5 : les députés s’engagent à jouer leur partition pour un bon recensement

    - Advertisement -

    Du 23 octobre au 12 novembre prochains aura lieu sur toute l’étendue du territoire togolais le 5ème recensement général de la population et de l’habitat (RGPH 5). Vendredi, les députés se sont engagés à œuvrer pour l’heureux aboutissement de cette opération de collecte de données dans toutes les localités du pays.

    Cet engagement a été noté à l’issue d’une rencontre d’information et de sensibilisation que l’Institut national de la statistique et des études économiques et démographiques (INSEED) a organisée à leur endroit dans leur lieu de travail, l’Assemblée nationale. Une rencontre ouverte par la présidente de l’institution parlementaire, Djigbodi Yawa Tsègan, en présence du ministre-conseiller du chef de l’Etat, Simfétchéou Pré.

    « Le RGPH est l’outil par excellence qui permet de collecter les données indispensables pour la planification et le suivi-évaluation des politiques, programmes et projets de développement. Il s’agit de l’ensemble des opérations qui, à une date déterminée, consiste à dénombrer, sans omission ni double compte, la population d’un pays, à collecter des informations sur les caractéristiques démographiques, socioéconomiques et socioculturelles de chaque individu et à faire l’inventaire des caractéristiques de son habitat », a lancé dès l’amorce de cette rencontre M. Pré.

    Pour ce RGPH qui est la plus grosse opération de collecte de données sur la population et l’habitat, les parlementaires constituent des acteurs clés dans le processus, a déclaré Souradji Fakeba, Directeur des statistiques démographiques et sociales à l’INSEED.

    « Les députés sont des élus locaux, et donc les représentants de la population. Pour le véhicule de l’information, nous avons besoin d’eux dans ce recensement. L’objectif, c’est de susciter l’implication dans ce processus des députés pour qu’une fois sur le terrain, ils puissent agir afin que les populations adhèrent à ce recensement », a-t-il souligné.

    Une présentation a été faite aux députés pour leur montrer à quel niveau le processus est. Un accent particulier a été mis sur leur rôle dans la sensibilisation de la population.

    Les parlementaires ont donc pour mission d’obtenir l’adhésion et la participation de leurs communautés au processus du RGPH. Ils joueront également un rôle dans la mise en œuvre du plan de communication en saisissant chaque opportunité d’échange avec les populations pour véhiculer les messages de sensibilisation. Leur action viendra également en appui aux efforts de sensibilisation des communautés.

    « L’Assemblée nationale est très honorée par cette séance de sensibilisation. C’est une belle initiative et les députés vont jouer leur partition dans leur base électorale pour faire comprendre le bien-fondé de ce processus afin que chaque Togolais puisse s’engager dans sa réussite », a-t-elle lancé.

    Tout le processus de ce 5ème RGPH nécessite un peu plus de 8,7 milliards de francs CFA. Le gouvernement a déjà mobilisé 8,2 milliards dont les donateurs sont l’Etat togolais, la Banque mondiale, l’UNFPA et d’autres institutions.

    Après les députés, l’information et la sensibilisation des acteurs sur le processus du 5ème RGPH vont se poursuivre avec les confessions religieuses, la chefferie traditionnelle et le secteur privé.

    Pour rappel, le recensement est un exercice qui nécessite beaucoup de ressources. Cet appui vient à point nommé’, a déclaré le ministre-conseiller à la présidence de la République, Simfétchéou Pré.

    Pour information, le recensement général permettra de savoir combien de personnes vivent au Togo et d’établir la population officielle de chaque commune. Il fournira également des informations sur les caractéristiques de la population : âge, profession, moyens de transport utilisés, conditions de logement.

    La connaissance de ces statistiques, dit-on, est un des éléments qui permettent de définir les politiques publiques nationales. Au niveau local, le recensement sert à prévoir des équipements collectifs nécessaires notamment les écoles,  les hôpitaux, etc. et à déterminer les moyens de transports à développer.

    - Advertisement -

    ARTICLES RÉCENTS

    Latest Posts

    tgcom22
    tgcomoct4
    foirerepartie
    previous arrow
    next arrow