samedi, février 4, 2023
black
togocdeux
previous arrow
next arrow
More

    Kara : CAJS, gagnant du concours de plaidoirie organisé par le CACIT

    - Advertisement -

    Le concours de plaidoirie organisé par le Collectif des associations contre l’impunité au Togo (CACIT) à l’endroit de la jeunesse estudiantine de Kara (425 km au nord de Lomé), a rendu son verdict. Quatre (4) groupes de 2 étudiants chacun se sont affrontés en finale vendredi dernier. Le Centre d’actions juridiques et sociales (CAJS) a fini vainqueur.

    Le club OHADA-UK, l’Association des étudiants juristes et politistes (AEJP) et Association of New Generation Women Leaders (ANGeWOL) se positionnent respectivement à la 2ème, 3ème et 4ème place.

    La plaidoirie présentée par les différents groupes s’est articulée autour du thème : ‘prévenir et lutter contre l’impunité des actes de violation des droits de l’Homme et de corruption pour le renforcement de la cohésion sociale au Togo’.

    « La compétition n’a pas été facile, nous nous sommes organisés en notre sein et pouvoir atteindre l’objectif visé par le CACIT. Nous pensons qu’à travers notre plaidoirie, les gens ont compris ce qu’il faut. Un changement naîtra dans notre société et cela commencera par la base et on pourra radier ce mal d’impunité qui ronge notre société et qui empêche la cohésion sociale », a déclaré Baknam Lare, l’un des étudiants membres du groupe vainqueur.

    Ghislain Nyaku, Directeur exécutif du CACIT, présent lors de la finale, se dit satisfait du déroulement de la compétition.

    « Ce que nous devons retenir, c’est la mobilisation et l’implication des jeunes pour la cause des droits de l’homme. Ces jeunes nous ont fait comprendre par la pertinence du thème, la façon dont les différents acteurs doivent s’impliquer pour la lutte contre l’impunité. Ils ont fait le lien avec l’impunité des actes de violation des droits de l’homme, les actes de corruption et la cohésion sociale. Ils ont appelé les acteurs à travers leurs mots et gestes à s’impliquer davantage pour que la cohésion sociale soit une réalité dans notre pays », s’est-il réjoui.

    Ce concours, a-t-il ajouté, est un début d’émulation dans la vie de ces jeunes qui vont, a-t-il poursuivi, s’impliquer au quotidien dans leurs actions, à se préparer pour le développement.

    « Ils feront mieux que la génération présente dans le renforcement de la lutte contre l’impunité », se rassure-t-il.

    Le thème objet du concours, a-t-il conclu, a aussi été choisi compte de la situation actuelle du pays en lien avec l’extrémisme violent.

    Pour information, ce concours s’inscrit dans le cadre du projet Initiative citoyennes pour l’efficacité des mécanismes contre l’impunité au Togo (IMPACT). Mis en œuvre avec le concours financier de Pain pour le monde, ce projet vise à améliorer l’efficacité des mécanismes nationaux de lutte contre l’impunité au profit des victimes de violations et des droits de l’Homme et des actes de corruption.

    - Advertisement -

    ARTICLES RÉCENTS

    Latest Posts

    tgcomdec
    togocom20231
    previous arrow
    next arrow