vendredi, mars 24, 2023
black
black
previous arrow
next arrow
More

    JIF-TOGOCOM : parvenir à une parité des employés d’ici à 2025

    - Advertisement -

    Le Groupe TOGOCOM a célébré à Lomé la Journée internationale de la femme. C’est à travers une discussion en interne sur la situation de la femme au sein de cette société, leader du marché togolais des télécommunications. Une rencontre dénommée : ‘entre nous’ et présidée par le premier responsable du Groupe, Tarik Boudiaf.

    Ces discussions sans tabou ont eu pour point d’orgue l’équité genre au sein de l’entreprise. Mieux, la sous-représentativité des femmes aux postes stratégiques, techniques et de décision. Ce constat partagé a été suivi de pistes de solution en vue de corriger cette situation.

    « Nous inscrivons cette journée dans un cadre de bilan. Nous avons des objectifs assez stricts en matière de gender balance ; c’est de parvenir à une parité 50/50 d’ici à 2025. Nous voulons avoir plus de femmes dans la prise de décision, dans la réflexion stratégique », a lancé le Directeur général par intérim.

    A la fin de la causerie, des recommandations claires ont été formulées. A TOGOCOM, on inscrit en lettres d’or la conception de plans de carrière pour les femmes, la valorisation de leur parcours en capitalisant sur leur expérience professionnelle. Il a été aussi mis noir sur blanc le renforcement des compétences des femmes employées de TOGOCOM par des formations et le coaching par le transfert de compétences des supérieurs hiérarchiques à leurs collaboratrices.

    L’autre pan important de cette causerie entre employeurs et employés de TOGOCOM, c’est comment mettre fin aux barrières socio-culturelles qui entravent l’épanouissement harmonieux des jeunes filles au Togo. Sur ce point, les femmes de l’opérateur ont été exhortées à jouer leur rôle pour permettre à leurs filles de tirer leur épingle du jeu. Pour y arriver, elles doivent stimuler à embrasser les filières scientifiques et technologiques pour avoir les profils très recherchés sur le marché de l’emploi. C’est en tout cas le seul gage qui peut  permettre à ces filles de saisir les opportunités de postes stratégiques.

    Ce combat est beaucoup plus profond, a souligné M. Boudiaf. « Il doit commencer par la cellule familiale. Faisons le combat ensemble. Aujourd’hui, nous célébrons aussi des idées, cette liberté qu’ont les femmes de s’exprimer pour nous proposer des projets qui vont même au-delà de TOGOCOM », a-t-il ajouté.

    Ces recommandations et propositions intègrent la politique d’équité et d’égalité de genre de TOGOCOM. Elle a été mise en place par le Groupe AXIAN depuis 2021. L’ambition, c’est de faire avancer les femmes et les hommes vers le progrès en ne laissant personne sur le carreau. Ici, on priorise les candidatures féminines lorsque lors des recrutements on se retrouve à compétences égales.

    Au cours des discussions, une association a été présentée aux femmes de TOGOCOM. Dénommée ‘Les femmes du numérique’ (LFN), cette association incarne les aspirations des femmes du secteur à porter loin leurs ambitions.

    - Advertisement -

    ARTICLES RÉCENTS

    Latest Posts

    togocom20231
    togocom20231
    previous arrow
    next arrow