samedi, février 4, 2023
black
togocdeux
previous arrow
next arrow
More

    Togo : une vingtaine de sociétés de commissionnaires en douanes crée la CCDAT

    - Advertisement -

    Le monde des commissionnaires en douanes agréés connaît une évolution ce mardi au Togo. Ces déclarants professionnels agréés mandatés par autrui pour accomplir des formalités de dédouanement,  créent une nouvelle association professionnelle. Il s’agit de la Convergence des commissionnaires en douanes agréés (CCDAT). Une vingtaine de sociétés sont membres fondateurs de cette convergence présidée par Francisco Kpodar.

    La cérémonie de lancement de cette convergence a été présidée par le ministre de l’économie maritime, Kokou Tengue, en présence des représentants du Port autonome de Lomé (PAL), de l’Office togolais des recettes (OTR) et du Conseil national du patronat.

    « Nous saluons le dynamisme du secteur de la logistique au Togo qui s’enrichit aujourd’hui d’un nouveau regroupement. Le déclarant en douanes doit aujourd’hui sortir de son cadre micro et se voir comme un élément important de ce package qu’offre notre pays et dont la prestation optimale est une garantie de bonne performance autour du système. Il doit donc se considérer comme un acteur majeur du process, comme apporteur de solution », a déclaré le ministre.

    Président de la CCDAT, Francisco Kpodar

    Les premiers mots du président de la CCDAT ont été d’exprimer le vœu d’une convergence forte. « Certains ont posé le paradoxe de la création de cette association. Nous avons choisi la convergence pour devancer ce que nous avons envie de faire. La réalité, c’est que nous devons aller ensemble dans nos diversités. La diversité est une richesse », a-t-il dit.

    Il faut dire que la CCDAT est la 3ème association professionnelle que créent les commissionnaires en douanes agréés après l’Union professionnelle des commissionnaires en douanes (UPRAD) et l’Association des commissionnaires en douanes agréés du Togo (ACAD-Togo).

    Selon Laurent Coami Tamegnon, président du CNP, ce sont les problèmes et déboires enregistrés au niveau de l’UPRAD avec des conséquences fâcheuses, des contre-performances par rapport aux attentes des transitaires qui ont conduit à la création de l’ACAD et aujourd’hui de la CCDAT.

    « Ces problèmes avaient abouti à des divisions internes au sein de l’UPRAD. Chacun avait vécu les réticences observées à l’époque pour régulariser la situation dans le secteur vital des transitaires », a-t-il décrit.

    Pour le responsable du CNP, il semble judicieux d’éviter les mêmes difficultés afin, dira-t-il, de prévenir la division au sein des équipes d’opérateurs de transit en douane.

    Il a souhaité que les commissionnaires en douanes agréés se tournent vers une solution de fédération des associations des commissionnaires  en douanes pour trouver des solutions communes aux préoccupations des transitaires, plutôt que vers une division préjudiciable à leur efficacité.

    Le même appel est lancé par Médissiribi Agoro, directeur de la législation à l’OTR. « C’est le lieu pour moi d’exhorter toutes les 3 associations que vous constituez dans le domaine développement économique de notre pays à plus d’entente et de collaboration sous forme d’une union sacrée, une synergie d’ensemble qui en mon sens, ne peut passer que par une faîtière de fédérations de commissionnaires en douanes agréés dans la diversité de toutes vos idées », a-t-il exhorté.

    - Advertisement -

    ARTICLES RÉCENTS

    Latest Posts

    tgcomdec
    togocom20231
    previous arrow
    next arrow