mardi, octobre 4, 2022
black
togocdeux
previous arrow
next arrow
More

    Yawa Tsègan : ‘nous devons admettre que notre pays avance’

    - Advertisement -

    La 2ème session ordinaire de l’année 2022 de l’Assemblée nationale a été ouverte mardi à Kara. Le plus grand moment de cette cérémonie est le discours de la présidente de l’institution parlementaire. Djigbodi Yawa Tsègan a parlé du ralentissement de l’économie, de la cherté de la vie, des menaces sécuritaires mais dit constater que le pays avance.

    Selon la présidente de l’Assemblée nationale, cette session s’ouvre dans un climat de paix sauvegardée. Cependant, il faut réfléchir aux voies et moyens nécessaires au renforcement de la stabilité économique, sociale et sécuritaire du Togo.

    « La forte croissance amorcée par nos Etats à l’orée des années 2020 a été ralentie par les conséquences néfastes de la crise sanitaire, à laquelle s’ajoutent aujourd’hui des crises internationales majeures. Toute cette situation a déclenché une récession mondiale sans précédent. Pour autant, devons-nous nous complaire dans les lamentations et assister avec passivité à la détérioration de notre économique et à la dégradation de notre tissu social ? », a-t-elle lancé d’entrée.

    La République est au travail, selon elle

    Ce petit moment d’interrogation a vite laissé la place à l’assurance. Selon elle, le constat est plutôt encourageant. La République, soutient-elle, est au travail. Pour se convaincre, elle dit prendre à témoin des signes de progrès, notamment l’aboutissement de l’année académique 2021-2022, l’amélioration des prestations dans le domaine de la santé marqué par le prix de l’OMS sur l’élimination de 4 maladies tropicales négligées, la performance d’amélioration du climat des affaires, le contrôle étroit des finances publiques et la résilience du secteur privé

    « Nous reconnaissons dans ces progrès la contribution significative de toutes les couches de la société togolaise tant du secteur public que du secteur privé. En cette occasion qui est nous est offerte, nous devons avoir le courage de parler de ce que nous savons, de nous tenir ferme pour la vérité et d’admettre que notre pays avance », a-t-elle lancé.

    Tsègan implore la grâce divine sur le Togo

    La présidente de la représentation nationale n’a pas manqué d’épiloguer sur la situation sécuritaire du pays. Face aux agressions, a-t-elle souligné, l’objectif est de donner aux forces de défense et de sécurité les moyens nécessaires pour faire cesser la menace.

    « Tout faire pour que notre pays triomphe de l’insécurité sous toutes ses formes. Que tout projet de déstabilisation de notre pays échoue avant même de naitre par la grâce du Tout-Puissant », a-t-elle souhaité.

    Plusieurs lois dont le code de procédure pénale seront votées

    Selon Mme Tsègan, la session qui s’ouvre s’annonce prometteuse et féconde. Déjà 28 projets de lois ont été déposés sur la table de l’Assemblée nationale. Elle a énuméré le projet de loi portant modification du code des personnes et de la famille, le projet de loi portant modification de certaines dispositions législatives en faveur des droits de la femme, le projet de loi portant protection des apprenants contre les violences à caractère sexuel et le projet de loi portant nouveau code de procédure pénale.

    La session qui s’ouvre est aussi budgétaire.

    - Advertisement -

    ARTICLES RÉCENTS

    Latest Posts

    tgcom22
    semaine2
    tgcomoct
    previous arrow
    next arrow