lundi, août 15, 2022
black
black
previous arrow
next arrow
More

    Togo : le pain à base de produits locaux bientôt promu, les supermarchés n’y échapperont

    Au Togo, dans la capitale comme ailleurs, des étrangers construisent de grands supermarchés. Dans ces nouveaux lieux qui attirent du monde, il n’y a presque pas de trace des produits locaux. Un manque à gagner important pour le pays. Le gouvernement se décide enfin à imposer la vente dans ses supermarchés du pain fait à base des produits locaux et ses dérivés.

    L’annonce a été faite jeudi au cours d’une cérémonie de dégustation du pain produit à base de céréales et tubercules locaux, par le ministre en charge de la consummation locale. Une cérémonie organisée pour mettre en exergue la qualité du pain et ses dérivés fabriqués à base de tubercules et céréales locaux et susciter leur consommation.

     “Désormais, le pain à base de produits locaux et ses dérivés vont être servis dans les supermarchés. Des partenariats sont en train d’être négociés. On ne saurait utiliser notre territoire pour des supermarchés sans qu’on n’y trouve ce que nous avons comme production locale. Le gouvernement ne ménagera aucun effort pour encourager la consommation locale”, a déclaré Kodjo Adedze.

    Au cours de cette cérémonie qui a drainé du monde, les uns et les autres ont dégusté des échantillons de pain à base du maïs, du manioc, du sorgho, du soja et même de l’igname.

    Il faut dire qu’au Togo, comme dans beaucoup de pays africains, le pain entre dans les assiettes matin, midi et soir. Et pourtant, il est fabriqué à 100% à base de blé, un produit non cultivé sur les sols africains, et donc importé.

    Le gouvernement togolais, compte tenu de la raréfaction de ce produit à cause de la guerre russo-ukrainienne, veut changer la donne. Selon le ministre Adedze, cette dégustation annonce une promotion sans précédent de la boulangerie et de la pâtisserie locales.

    “Cet événement ouvre la voie à la sensibilisation et au renforcement de capacités des acteurs de la chaîne sur toute l’étendue du territoire national”, a-t-il précisé, ajoutant qu’il s’en suivra une réorganisation de tout le secteur.

    L’association des boulangers, représentée à cet événement par son premier responsable, dit accompagner le gouvernement. “Consommer le pain fait à base de produit locaux au Togo, sera un envol pour le paysan, le boulanger et le consommateur togolais”, a déclaré Bonaventure Boma-Attah.

    Selon lui, il est possible pour les boulangers de produire du pain dans son format local à plus de 25% des produits locaux. Peuvent donc être incorporés au pain, le maïs, le manioc, le soja, le sorgho, l’igname etc.

    Selon un responsable d’association des consommateurs interrogé sur les lieux de la cérémonie, il est bien d’incorporer les farines locales dans la farine de blé pour produire du pain. Mais, il est encore mieux que le gouvernement fixe un prix unique du 1er janvier au 31 décembre pour toutes les céréales. Il ajoute que cette nouvelle donne doit aussi toucher les paysans en vue de les inciter à la production renforcée des céréales et des tubercules.

    ARTICLES RÉCENTS

    Latest Posts

    togook
    foire2022
    previous arrow
    next arrow