mardi, juin 28, 2022
black
black
previous arrow
next arrow
More

    Togo : la DMK lance une nouvelle offensive contre le pouvoir

    « Trop c’est trop ! Les Togolais n’en peuvent plus ». C’est le nouveau slogan sous lequel la Dynamique Mgr Kpodzro (DMK) part en offensive contre le pouvoir de Lomé. En conférence de presse vendredi à Lomé, cette entité de l’opposition a lancé une campagne de mobilisation des Togolais afin que ceux-ci manifestent leur indignation contre la ‘mal gouvernance’ du régime de Faure Gnassingbé.

    Cette mobilisation va commencer avec un premier ‘grand’ meeting prévu à Lomé le 25 juin prochain.

    « Face aux dangers que fait courir à notre pays une gouvernance basée sur le mensonge et la corruption, la duplicité, la promotion de la médiocrité et du népotisme, la politique du diviser pour régner, la DMK veut à travers la rencontre de ce jour, lancer officiellement la campagne de mobilisation de ses partisans et sympathisants et aussi l’ensemble du peuple  pour manifester son indignation totale contre  la mal gouvernance  du régime en place », indique une déclaration liminaire.

    Kafui Adjamagbo Johnson et ses collaborateurs justifient cette nouvelle campagne par le fait que la majorité des Togolais fait face à la dure réalité de la cherté de la vie. Cependant, dénoncent-ils, le gouvernement ne trouve pas de solutions adéquates.

    « Bien plus, il persiste dans la mauvaise gouvernance et se refuse à demander des comptes à ceux qui détournent des centaines de milliards qui auraient pu servir à soulager les populations », notent-ils.

    La DMK dit aussi être préoccupée par 2 sujets brûlants de l’actualité togolaise. Il s’agit de l’attaque terroriste qui a eu lieu en mai dernier à Kpékpakandi et la réforme de la charte des partis politiques.

    Sur le premier point, la Dynamique dit dénoncer une tentative d’utilisation de cette attaque pour semer la diversion auprès des populations en prétendant, souligne-t-elle, mobiliser une ethnie pour relever un défi national.

    La DMK dit désapprouver la réforme de la charte en question. Pour elle, il est question d’une réforme non consensuelle, inopportune au regard des préoccupations des Togolais. Cette réforme, lance-t-elle, est dangereuse pour la cohésion sociale.

    • NOUS PARLONS DE...
    • DMK

    ARTICLES RÉCENTS

    Latest Posts

    togocom 1000000
    togook
    previous arrow
    next arrow