mercredi, juin 29, 2022
black
black
previous arrow
next arrow
More

    Sokodé : violences et gaz lacrymogènes ont mis fin au match entre Sémassi et Kakadl

    Les violences se sont encore invitées dimanche sur le terrain de football au Togo. La rencontre entre Semassi FC de Sokodé et Kakadl de Doufelgou a tourné court presqu’à la fin du match à Sokodé (337 km au nord de Lomé), alors que les visiteurs menaient 2 buts contre 1.

    Selon les informations, c’est un penalty sifflé pour Semassi mais qui a été annulé par la suite par l’arbitre qui a été au cœur des violences. Les forces de l’ordre, pour calmer les ardeurs, ont donc fait usage de gaz lacrymogènes.

    L’arbitre, sur une action, a pointé du doigt le point de penalty de Kakadl mais son assistant désignait le pont de corner. Après avoir consulté ce dernier, l’arbitre annule le penalty. Ce qui n’a certainement pas plu aux supporters des Sémons.

    Pour calmer les violences, les forces de l’ordre ont intervenu avec des tirs de gaz lacrymogènes. C’est la débandade. Sur une photo qui circule déjà sur les réseaux sociaux, on peut voir un élément des forces de défense et de sécurité blessé à la tête, probablement par un projectile. Ceux qui suivaient le match se sont débrouillés chacun de son côté, pour se frayer un chemin.

    Une situation sur laquelle la Fédération togolaise de football (FTF) ne se taira pas.

    Pour rappel, ce duel entre le 4ème et le 5ème de la première division de football (D1) comptait pour la 4ème journée du championnat.

    ARTICLES RÉCENTS

    Latest Posts

    togocom 1000000
    togook
    previous arrow
    next arrow