mardi, octobre 4, 2022
black
togocdeux
previous arrow
next arrow
More

    Sébastien Migné n’a pas joué franc jeu avec Claude Le Roy

    - Advertisement -
    - Advertisement -
    - Advertisement -
    - Advertisement -

    Peut-on dire sans se tromper que Sébastien Migné, le désormais ancien sélectionneur adjoint des Eperviers du Togo a fait preuve de double jeu avant de partir du Togo ? La réponse à cette question serait malheureusement affirmative, à la suite des confidences que son compatriote, Claude Le Roy a faites devant la presse ce mardi au siège de la Fédération togolaise de football (FTF) à Lomé.

    Ce dernier a présenté aux journalistes les deux épisodes qui ont précédé le départ inattendu de M. Migné, aujourd’hui sélectionneur du Congo Brazzaville.  

    A en croire Claude Le Roy, l’histoire a commencé lorsqu’un autre entraineur du nom de Bernard Simondi, se trouvant  au Congo, l’avait appelé pour lui demander s’il peut appuyer son dossier auprès des responsables congolais afin qu’il ait plus de chances d’être retenu. C’est ce que le Français a fait sans hésiter et en a parlé à son ancien adjoint, Sébastien Migné.

    « Le lendemain, il m’a appelé pour me dire qu’il est un peu déçu de ce que je n’ai pas parlé de lui aux responsables congolais. Je lui ai répondu que nous avons tous les deux un contrat moral  ici au Togo et que j’ai l’habitude d’aller au bout de mes contrats pour pouvoir partir la tête haute. Les autres jours, il m’a rappelé mais nos communications ont tourné autour de la composition de la sélection avec laquelle nous allons jouer les deux matchs FIFA dans deux semaines », a déclaré M. Le Roy.

    Quelques jours après, a poursuivi le sélectionneur togolais, il a appris d’un autre Français que M. Migné était en train de constituer son dossier pour le soumettre. Quand celui-ci a été interrogé sur la question, il a nié en bloc, a ajouté le chargé de la communication de la FTF, Augustin Koffi Améga. « Il a dit qu’il ne fait ni acte de candidature, ni n’a demandé à qui que ce soit de le faire en son nom », a-t-il relevé.

    « C’est à partir de là que j’ai commencé à me poser des questions », a souligné Claude Le Roy qui dit avoir parlé avec Migné à qui il n’a pas caché sa tristesse. « Cela ne retire rien à sa qualité et ma prière est qu’il réussisse. Cela ne m’est jamais arrivé. Ce qui m’a gêné, c’est qu’il soit parti à deux semaines des matchs amicaux », a lancé M. Le Roy.

    Ce départ de Sébastien Migné n’a pas été apprécié de tous les côtés. Mais à y voir de plus près, l’homme a fait un double jeu pour pouvoir sauver sa place de sélectionneur adjoint au Togo au cas où il ne serait pas retenu au Congo.

    Pour rappel, le remplaçant de Sébastien Migné, Julien Chevalier sera à Lomé ce mercredi, selon les informations recueillies par GlobalActu.

    - Advertisement -

    ARTICLES RÉCENTS

    Latest Posts

    tgcom22
    semaine2
    tgcomoct
    previous arrow
    next arrow