mardi, octobre 4, 2022
black
togocdeux
previous arrow
next arrow
More

    Revue du web

    - Advertisement -
    - Advertisement -
    - Advertisement -
    - Advertisement -

    Que lit-on sur les sites d’information au Togo ce jeudi 23 mars ? Les informations publiées sont nombreuses et variées. 

    En politique, la question des réformes institutionnelles et constitutionnelles continue de faire son chemin avec la rencontre du Groupe des 6 partis politiques de l’opposition et certaines églises.
    Sur le sujet, Icilome écrit : « le Groupe des 6 partis politiques poursuit son opération de charme auprès des instances nationales et internationales. Il a rencontré les responsables des églises méthodistes et presbytériennes du Togo ce mercredi à Lomé ».
    Cette démarche de plaidoirie est « applaudie », ajoute le site.
    Le président national du Comité d’action pour le renouveau (CAR) parle lui aussi de réformes. « Faure Gnassingbé sait pertinemment qu’il est de son devoir d’entrer en concertation avec les principaux acteurs de l’APG et de la classe politique pour s’accorder avec eux sur la manière appropriée de procéder aux réformes institutionnelles et constitutionnelles », rapporte l’Agence de presse Afreepress qui cite sa source, le www.africafullsuccess.com.
    Le « bélier noir » compte apporter sa contribution à la lumière du chemin parcouru pour qu’on arrive à la volonté populaire qui peut libérer notre pays », renchérit Icilome.
    Dans une déclaration publiée depuis le 12 mars sur le site de l’Alliance nationale pour le changement (ANC), le parti politique de Jean-Pierre Fabre et les forces démocratiques invitent le chef de l’Etat à prendre en compte la situation sociopolitique du pays.
    Un nouveau réseau fait parler de lui : il s’agit du Réseau anti-corruption (RAC), une organisation de la société civile. Elle plaide pour la transparence et la traçabilité des fonds injectés dans la construction des infrastructures, lit-on sur l’agence de presse précitée.
    « Une petite analyse des budgets annuels de l’Etat a montré qu’une part non négligeable est de plus en plus octroyée aux infrastructures », propos recueillis par Afreepress chez les responsables de l’organisation qui disent avoir constaté que « malgré ces financements, les travaux n’avancent pas forcément comme cela devrait l’être ».
    Togobreakingnews fait aussi un clin d’œil à ce sujet social. Malgré ces différents budgets importants, souligne le site, la construction des infrastructures connaît de sérieuses difficultés qui ont pour noms la mauvaise qualité de certains ouvrages, des ouvrages débutés mais jamais achevés ou achevés avec un grand retard, les détournements de fonds, la corruption.
    « Nous allons œuvrer pour qu’à l’avenir il y a du sérieux dans la construction des infrastructures dans notre pays ». Telle est la promesse faite par le RAC, rappelle le site.
    Sur la plateforme de la Primature, on lit encore les mesures « concrètes » prises il y a quelques jours pour faire face aux revendications des enseignants fait encore la une.
    Un clic sur le titre proposé permet de lire ceci : « le gouvernement reste sensible à l’amélioration des conditions de vie et de travail des enseignants. En témoigne une fois de plus, des mesures concrètes prise le vendredi 17 mars 2017 par le gouvernement pour répondre à la plateforme revendicatives des organisations syndicales des enseignants ».
    En sport, Republicoftogo signale l’arrivée des Eperviers du Togo en terre égyptienne. « Les Eperviers ont quitté Lomé mercredi, direction l’Egypte. Deux rencontres amicales sont prévues à Alexandrie les 24 et 28 mars prochains contre la Libye et l’Egypte », rappelle-t-il.

    - Advertisement -

    ARTICLES RÉCENTS

    Latest Posts

    tgcom22
    semaine2
    tgcomoct
    previous arrow
    next arrow