mercredi, juin 29, 2022
black
black
previous arrow
next arrow
More

    Les organisations membres de MenEngage Togo décortiquent la question de redevabilité

    MenEngage Togo fait de la question de redevabilité le point cardinal de son fonctionnement. Les organisations de la société civile membres de ce réseau, grâce à l’appui financier de Sonke Gender & Justice en Afrique du Sud et IAMENEH Suisse, améliorent leur compréhension et leurs attitudes en matière de fonction du réseau et de redevabilité comme base de collaboration.

    Spécifiquement, il s’agit pour les participants à cette formation issus de divers domaines de développement notamment la justice de genre, la SSRD, la lutte contre les VBG etc, de connaître les contours et les principes de la redevabilité selon MenEngage, de maîtriser les textes de fonctionnement du réseau.

    Ils ont aussi à maîtriser les thématiques abordées lors de la formation de MenEngage Africa Training Initiative (MATI) pour une meilleure gestion et croissance du réseau.

    Pour Dovi Emmanuel TOMETY, Coordonnateur de programmes à AFAD, l’ONG qui assure le secrétariat de MenEngage Togo, cette formation est très importante.

    « Il faut vraiment que les membres du réseau comprennent leur engagement, soient conscients des actions qu’ils veulent mener ensemble pour que chacun puisse travailler en toute responsabilité et donner le meilleur de lui-même. Il est aussi important pour chaque membre de donner le compte rendu des actions qu’il mène et démontrer aux bailleurs que les appuis reçus sont utilisés à bon escient. C’est également une manière à nous de tracer une feuille de route pour que toutes les organisations qui sont membres du réseau puissent connaitre les directives. Si tout le monde sait que le Réseau est organisé pour tel objectif pour atteindre telle cible cela facilitera le travail et tout le monde pourra travailler dans ce sens », a-t-il indiqué.

    Michèle Agueh, Présidente du Comité directeur de MenEngage Togo a pour sa part démontré que la question de la redevabilité est multidimensionnelle.

    « Il est important de rappeler aux membres que la question de redevabilité est essentielle. En travaillant sur cette thématique, nous sommes d’abord redevables, nous avons l’obligation de rendre compte dans un premier temps au réseau traditionnel c’est-à-dire le mouvement féministe et les organisations de femmes. Nous avons aussi l’obligation de travailler pour l’amélioration des droits des hommes, des femmes, des jeunes filles et des garçons. Donc nous avons également l’obligation de rendre compte à cette population bénéficiaire, leur faire comprendre que ce que nous sommes en train de faire va dans leur intérêt et leur dire comment est-ce que nous travaillons et avec quelles ressources nous travaillons. Nous avons l’obligation de rendre compte aussi à nos partenaires qui nous accompagnent pour la mise en œuvre de ces différents projets », a-t-elle indiqué.

    Adolphe GALLEY, Coordinateur MenEngage Togo définit la redevabilité comme étant l’engagement et la conduite appropriée qu’un individu ou une organisation travaillant dans le domaine de l’engagement des hommes et des garçons pour l’équité genre doit avoir envers les groupes de défense des droits des femmes et des filles.

    Et d’ajouter : « Si aujourd’hui nous décidons de travailler avec les hommes et les garçons, c’est aussi pour la même cause. Ce n’est pas pour leur mettre les bâtons dans les roues. Il faut qu’il ait une bonne collaboration ».

    MenEngage Togo, en tant que jeune organisation, fait partie des Alliances MenEngage Afrique et Globale.

    ARTICLES RÉCENTS

    Latest Posts

    togocom 1000000
    togook
    previous arrow
    next arrow