mercredi, juin 29, 2022
black
black
previous arrow
next arrow
More

    Laurent N’poh : ‘que la famille soit d’accord ou pas, l’enfant va grandir’

    Dans 24 jours, aura lieu à Lomé la 2ème édition d’Agri Awards, une initiative du Centre interafricain pour la promotion économique et les affaires (CIPEA) pour encourager les agriculteurs togolais. Les préparatifs vont bon train et les inscriptions se poursuivent. Seulement, le promoteur, Laurent N’poh ne comprend pas la timidité qu’il y a autour de cet événement rassembleur.

    Il a poussé un coup de gueule lundi et a profité de l’occasion pour lancer un appel aux uns et autres.

    « Nous sommes le 4 avril. Encore 24 jours pour primer les meilleurs entrepreneurs agricoles à la 2ème édition de Agri Awards. Côté préparatifs, nous sommes en train d’avancer à notre rythme. A la suite du lancement, nous sommes à l’étape communication. Nos équipes sont en train de travailler autour de l’événement. Les inscriptions aussi ont commencé et à ce propos, nous attendons que les gens se mobilisent pour que nous puissions être nombreux pour célébrer l’agriculture togolaise le 28 avril prochain », a-t-il lancé.

    Plus de 20 personnes ont déjà envoyé leur intention de se faire primer dans l’une ou l’autre des 7 catégories.

    « Jusqu’au 15 de ce mois, les inscriptions doivent prendre fin. Mais vu la situation actuelle, on pourra aller jusqu’au 20 pour permettre au plus grand nombre de personnes de s’inscrire », a-t-il ajouté.

    Le promoteur de cet événement regrette la timidité qu’il y a autour de cet événement. Pour lui, cette initiative pour célébrer et couronner les agriculteurs togolais dans différentes catégories rime avec certainement avec amusement pour certains. Si 80% des personnes actives travaillent dans l’agriculture et qu’on n’a pas au moins 1000 personnes inscrites, d’aucuns penseraient qu’on ne veut pas l’évolution de l’agriculture.

    Cependant, rassure-t-il, l’événement vivra longtemps, qu’on le veuille ou non. « On ne peut pas naître et mourir. Que la famille soit d’accord ou pas, l’enfant va grandir. Mais, l’important, c’est que toute la famille accompagne l’enfant. La vision n’est pas personnelle. C’est en l’honneur de l’agriculture. Que cela soit un citoyen le plus bas ou l’autorité la plus haute de ce pays, nous sommes tous invités à collaborer pour célébrer l’agriculture. C’est un véritable challenge, nous devons y arriver ensemble. Ce n’est pas une option en matière de développement agricole. Cela devient une obligation », a-t-il insisté.

    Côté sponsor, a-t-il révélé, certains se manifestent déjà. Cependant, ils ne sont pas sûrs. « Nous ne pouvons pas dire que nous avons la mainmise sur quelqu’un. On ne peut pas dire qu’on a l’accompagnement direct d’un partenaire alors que cela devrait être le cas. Nous espérons que les gens vont le faire », a-t-il souligné.

    L’organisation d’Agri Awards dit attendre l’onction du ministère de l’agriculture. « Il y a certains qui veulent nous accompagner mais ils se demandent si le ministère de tutelle même a déjà fait un pas. De toute façon, tout doit être fait avant le 25 avril », marque M. N’poh.

    Il a profité de l’occasion pour inviter les Togolais, surtout les autorités à accompagner le secteur agricole à travers cette initiative.

    ARTICLES RÉCENTS

    Latest Posts

    togocom 1000000
    togook
    previous arrow
    next arrow