ADS
04 May 2021

Togo : une nouvelle loi votée en matière d’activités sportives

La loi n°2011-017 du 16 juin 2011 portant charte des activités physiques et sportives n’est plus d’actualité au Togo. En lieu et place, l’Assemblée nationale a adopté mardi, le projet de loi fixant les règles d’organisation, de développement et de promotion des activités physiques et sportives. Une loi qui, dit-on, tient compte des réalités nationales et internationales.

C’est au cours de la 7ème séance plénière de la 1ère session ordinaire de l’année en cours. Les députés présents ont voté à l’unanimité cette nouvelle loi.

Selon le commissaire au gouvernement qui n’est autre que la ministre des sports et des loisirs, Lidi Bessi-Kama, l’encadrement et la promotion de la pratique des activités physiques et sportives étaient amorcées avec la loi du 16 juin 2011 portant charte des activités physiques et sportives. 10 années après sa mise en œuvre, des insuffisances liées à l’évolution des pratiques sportives, pointent du nez. « La réécriture de cette loi paraît nécessaire afin de permettre à ce secteur de renouer avec un cadre juridique actuel plus dynamique et attrayant pour répondre aux nouvelles ambitions énoncées par le Plan national de développement (PND) », -t-elle indiqué.

Pour la présidente de l’Assemblée nationale, Djigbodi Tsegan, cette nouvelle loi répond à 4 préoccupations.

« Cette loi vise à maintenir une adéquation entre les programmes scolaires et les activités physiques ou le sport. L’objectif est de poser les bases élémentaires nécessaires à une éducation complète et de qualité. La pratique physique et sportive est donc consacrée tout au long de la vie en prenant en compte à la fois l’éducation primaire, secondaire et universitaire.

Ensuite, dira-t-elle, la pratique d’un sport ou d’une activité physique parallèlement aux études, permettra aux élèves d’acquérir des compétences essentielles, notamment l’esprit d’équipe, le fair-play, le respect des règles et d’autrui, la coopération, la discipline et la tolérance.

« Ces compétences sont essentielles à leur participation future aux travaux en équipe et à la vie en milieu professionnel, mieux pour stimuler la cohésion sociale ou communautaire. Par ailleurs, cette nouvelle loi encourage le sport pour tous notamment sur les lieux de travail et de même que pour les personnes handicapées », a-t-elle précisé.

La nouvelle loi, dit la présidente de l’Assemblée nationale, a été élaborée en tenant compte des réalités nationales et internationales. Aussi, les activités physiques et sportives deviennent-elles une mission de service public. Ce faisant, le Togo se dote d’une gouvernance sportive originale faisant la part belle à l’Etat pour entretenir avec les structures sportives une relation particulière mélangeant indépendance et contrôle tutélaire.

Read 367 times
Tagged under
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…