ADS
25 Nov 2021

EPU : un face-à-face inédit à Lomé

La communauté diplomatique s’est livrée jeudi à Lomé à un exercice inédit ouvert par Yaovi Sronvie, président par intérim de la Commission nationale des droits de l’homme (CNDH). Il s’agit de la pré-session nationale au titre du 3ème cycle de l’examen périodique universel (EPU) auquel le Togo prendra part en janvier 2022. Un exercice de simulation de l’EPU organisé par le Collectif des associations contre l’impunité au Togo (CNDH) et la CNDH, grâce au financement de l’UPR Info.

Pendant des heures, les organisations de la société civile et la CNDH ont présenté aux ambassadeurs leur point de vue sur la situation des droits de l’homme au Togo. C’était une opportunité pour les missions diplomatiques et consulaires de récolter des informations sur la situation des droits de l’homme.

« L’objectif final est de s’assurer que les recommandations faites lors de l’examen sont objectives, précises et cohérentes vis-à-vis de la situation des droits de l’homme dans notre pays », a lancé M. Sronvie.

Le Togo, selon lui, cherche à ce 3ème exercice de l’EPU auquel il se présentera en janvier 2022, à recevoir des informations à jour, des questions approfondies et des recommandations qui reflètent la réalité et les préoccupations des populations sur le terrain.

Selon Ami Amemassor, vice-présidente du CACIT, l’activité offre une plateforme de plaidoyer aux OSC locales et à la CNDH pour informer les missions diplomatiques de la situation des droits humains dans le pays et pour leur proposer des recommandations spécifiques qui pourraient être faites au Togo, en tant qu’Etat examiné.

Elle n’a pas manqué de rappeler qu’en 2016, au titre du 2ème cycle de l’EPU, 195 recommandations ont été adressées au pays qui a accepté 167 mais noté 28.

Pour rappel, cette pré-session nationale a été précédée par 2 jours d’atelier « sur le plaidoyer stratégique des OSC et de la CNDH avant l’examen et la pré-session nationale ». Une occasion au cours de laquelle les participants ont été outillés  sur les compétences et aux méthodes de plaidoyer de l'EPU. A cette occasion, ils ont préparé des fiches de plaidoyer qui ont été remises ce jour aux missions diplomatiques.

Read 348 times
Tagged under
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…