ADS
18 Feb 2021

Togo : AIMES AFRIQUE distribue 1000 machines à coudre pour renforcer la fabrication des masques artisanaux

C’est un secret de polichinelle, les cache-nez ou masques sont très rares à l’intérieur du pays, surtout pour les populations défavorisées. L’Association internationale des médecins pour la promotion de l’éducation et de la santé en Afrique (AIMES-AFRIQUE) ne compte pas croiser les bras devant cet état des choses. Pour appuyer le gouvernement togolais dans la lutte contre la pandémie à coronavirus, elle a démarré en janvier dernier une campagne de distribution de matériels de fabrication de masques artisanaux.

1000 machines à coudre, une centaine de ballots de pagne, des fils et ficelles seront distribués dans plusieurs villes des 5 régions. Déjà, la ville Kpalimé a été servie pour le compte de la région des Plateaux. Mercredi, c’est Sotouboua qui était à l’honneur pour la région centrale, suivi de la ville de Kara pour le compte de la région de la Kara ce jeudi.

« Dans les milieux reculés, les masques sont souvent inaccessibles aux populations défavorisées. C’est pourquoi AIMES-AFRIQUE a pris sur elle de mettre à leur disposition le matériel nécessaire pour la fabrication en grande quantité des masques réutilisables. Les  couturiers et couturières ont été déjà formés sur les normes et techniques requises pour la fabrication des masques », note-t-on auprès de l’organisation donatrice.

Cette campagne est possible grâce à certains partenaires, notamment Aktion Pit Togo Hilfe et la Coopération allemande (BMZ).

L’étape de Kara et de Sotouboua

A Sotouboua mercredi et à Kara ce jeudi, la distribution des machines, des ballots de pagne, des fils et ficelles a donné lieu dans chacune des 2 villes à 2 gigantesques cérémonies de remise.

A Soutouboua, la cérémonie de remise s’est déroulée en présence du préfet de Sotouboua, Pali Tchabi Bassabi, du Président fondateur de l’ONG AIMES-AFRIQUE, Dr Serge Michel KODOM, de Gnanguissa Plibam, Agbada Padamilim et Kpezou Soulou, respectivement  maires des communes Sotouboua 1, Sotouboua 2 et maire-adjoint de Sotouboua 3. Les autorités traditionnelles n’nt as été du reste.

A Kara, tous les villages de la préfecture de la Kozah ont bénéficié ce jeudi matin des kits de fabrication des masques artisanaux La cérémonie de remise s’est déroulée en présence du Préfet de la Kozah, col. Hemou Badibawou Bakali, du Président fondateur de l’ONG AIMES-AFRIQUE, Dr Serge Michel KODOM, et des maires des différentes communes.

Dans les tous prochains jours, le cap sera mis sur la région des Savanes où couturières et couturiers seront également servis.

Read 161 times
Tagged under
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…