ADS
21 Aug 2021

Togo : le gouvernement prend 2 mesures socio-économiques en faveur des populations

Pour soulager les populations togolaises qui depuis quelques mois crient à la vie chère, le gouvernement togolais vient de prendre 2 mesures socio-économiques. Les élèves des collèges et lycées d’enseignement général sont exemptés des frais d’inscription et de scolarité pour le compte de l’année scolaire 2021-2022, sur toute l’étendue du territoire togolais.

L’Etat dit prendre en charge la tranche sociale des factures d’eau et d’électricité pour le compte du mois d’août 2021.

« Pour atténuer l’impact de la pandémie sur nos concitoyens, le gouvernement sur les orientations du chef de l’Etat, a pris très tôt, non seulement des mesures de riposte sanitaire mais également diverses mesures fiscales et sociales, tels que le programme Novissi, pour soutenir l’activité économique et soulager les populations vulnérables », indique un communiqué.

Ces mesures que viennent de vulgariser le gouvernement, attirent l’attention des uns et des autres sur toutes les plateformes sociales.

Il faut dire que la première mesure touchera des millions d’élèves sur toute l’étendue du territoire. Plusieurs ménages touchés par les mesures liées à la Covid-19 se posaient la question comment ils vont prendre en charge les frais relatifs à l’éducation de leurs enfants.

Le gouvernement reconnaît le courage dont les populations ont fait montre durant ces périodes difficiles. Il profite de l’occasion pour les inviter à adhérer massivement à la campagne de vaccination en cours.

Doit-on le rappeler? Depuis quelques semaines, des femmes montent au créneau pour appeler le gouvernement à prendre des mesures sociales pour soulager un tant soit peu les populations. 

Pour ce qui est des 'femmes Pyramide', au nombre des revendications, on compte la suppression de toutes les augmentations de prix sur l’essence, le péage, des mesures urgentes contre la faim et la baisse immédiate des prix des denrées de première nécessité, la dépression fiscale dans les marchés et sur les produits de première nécessité, des mesures sociales d’urgence pour les femmes et les couches les plus vulnérables, les mesures urgentes de prise en charge gratuite des premiers soins de tous les malades, l’augmentation du salaire minimum garantie à 50 000 F CFA et l’emploi pour les jeunes.

 

 

 

Read 1524 times
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…