ADS
12 Apr 2021

Togo : Kaboua connaît le parti qui a le mieux profité des ‘délices avec la dictature’

Abass Kabou n’est pas du tout content de Jean-Pierre Fabre. Surtout à propos de ce que le président de l’Alliance nationale pour le changement (ANC) a dit de la vraie ou fausse opposition au Togo. Le président du Mouvement des républicains centristes (MRC) dit n’être pas de la dernière génération de politiciens au Togo. Pour lui, des faits éloigneraient le leader de l’ANC de l’opposition. L’acteur politique dit qu’il rentre à l’Elysée et sait ce qui s’y passe.

Pour le député MRC, M. Fabre est mal placé pour donner des leçons à qui que ce soit au sein de l’opposition togolaise. Son parti, soutient-il d’entrée, est celui qui a le mieux profité des délices de la dictature.

« Lors des élections locales, il a fallu faire des gymnastiques pour devenir maire de la commune Golfe 4. Comme quoi, on lui a taillé la plus riche des 117 communes que compte le Togo. Depuis 2 mois, l’Etat lui a versé près d’un milliard et demi de francs CFA, qu’a-t-il fait de Bè et Amoutiévé ? Nous voulons parler de la salubrité dans ces quartiers », a-t-il déclaré.

Sur les mêmes élections, le président du MRC estime que sur le plan national, il n’ait de doute que le parti ANC vienne après le parti au pouvoir, en termes de nombres de conseillers élus. Cependant, il pense avoir donné une correction à Jean-Pierre Fabre dans le Danyi, son ancienne ‘chasse gardée’, dit-il.

« Une élection s’approche et je vais encore ridiculiser proprement son parti. A l’heure où je vous parle, le premier parti de Danyi, c’est le MRC », a-t-il souligné.
Le président du MRC aussi que c’est le Parti national panafricain (PNP) qui a ramené l’ANC de la mort à la vie en 2017 et que son président doit penser à la retraite.

Abass Kaboua s’est aussi longuement prononcé sur la visite officielle que le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé a effectuée en France. Se basant sur les déclarations faites dimanche par le conseiller de M. Fabre dimanche sur une radio, le député a fait savoir qu’il rentre à l’Elysée.

Contrairement aux détracteurs de ce déplacement présidentiel, M. Kaboua estime que tout a réussi pour Faure Gnassingbé lors de cette visite. A ceux qui ne comprennent pas pourquoi le chef de l’Etat n’a pas mis de cache-nez, l’une des mesures barrières contre le coronavirus, Abass Kaboua fait savoir qu’à bord du véhicule qui  amené Faure Gnassingbé à l’Elysée, il y a le protocole d’Emmanuel Macron.

« Quand on met une garde d’honneur à l’Elysée, vous êtes en visite d’Etat. Faure Gnassingbé a passé en revue les forces armées françaises avant d’être reçu, ce qui signifie qu’il est reçu avec tout son rang », lance-t-il à ceux qui parlent d’absence de tapis rouge.

Read 843 times
Tagged under
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…