ADS
04 Mar 2021

Affaire Bolloré : c’est le moment de faire toute la lumière sur ce dossier, selon le CAR

Le Comité d’action pour le renouveau (CAR) vient de réagir par rapport à l’’affaire Bolloré’. Le ‘parti des déshérités’ n’est pas d’accord avec la position des autorités togolaises. Le CAR a condamné le mutisme des autorités togolaises qui, dit-il, qualifient à tort cette affaire de ‘franco-française’ en prétextant qu’elles ne peuvent se mêler d’une procédure en cours dans un pays étranger.

Cette position du gouvernement togolais ne convient pas au parti d’opposition.

« Le Port autonome de Lomé étant le poumon de l’économie togolaise, le CAR demande aux institutions nationales concernées à assumer pleinement leur responsabilité de cette affaire pour défendre les intérêts du Togo », écrit dans un communiqué le 1ervice-président de ce parti, Yendouban Konlani.

Cependant, le parti ne cite pas les institutions nationales concernées.

Autre chose, le CAR demande au gouvernement de faire toute la lumière sur ce dossier afin, dit-il, d’éclairer les Togolais.

Ce parti d’opposition rappelle la petite histoire qui entoure cette affaire, avec à la clé, la 5ème législature de l’Assemblée nationale. Par le biais d’un de ses responsables, le gouvernement avait été interpellé en mai 2018 pour s’expliquer sur la concession du Port autonome de Lomé au Groupe Bolloré.

Pour le CAR, les éléments de réponse données par les commissaires du gouvernement, n’ont pas satisfait les différentes préoccupations au nombre desquelles la nature et le contenu du contrat, la procédure suivant laquelle la concession a été faite, le détail des investissements de Bolloré, les chiffres d’affaires et les différentes taxes payées par Bolloré depuis qu’il gère le port.

Read 357 times
Tagged under
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…