ADS
04 Mar 2021

Bénin : Reckya Madougou soupçonnée ‘d’association de malfaiteurs et de terrorisme’

Arrêtée par la police républicaine à Porto Novo ce mercredi, Reckya Madougou, selon les dernières informations, est soupçonnée de ‘groupement de malfaiteurs et de terrorisme’. En tout cas, si depuis hier le gouvernement ne s’est pas prononcé sur son arrestation, ce jeudi matin, le procureur spécial de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET) sera devant la presse.

La candidate ‘Des Démocrates’à la présidentielle du 11 avril prochain au Bénin recalée, sera jetée en prison à la fin de l’enquête, annonce-t-on déjà. On la soupçonne d’être en lien avec 2 militants de son parti arrêtés il y a quelques jours et mis sous mandat de dépôt.

 « Son arrestation est en lien avec les 2 militants de son parti placés sous mandat de dépôt pour association de malfaiteurs et terrorisme. Ils sont soupçonnés de vouloir organiser contre de l’argent, des troubles pendant l’élection présidentielle », indique jeudi RFI.

Pour l’heure, elle est gardée à vue à la brigade économique et financière. Selon ses avocats, ses téléphones lui ont été confisqués.

Si sur les réseaux sociaux cette arrestation semble ne pas inquiéter plus d’un, au Bénin, beaucoup d’opposants sont déjà montés au créneau pour dire que la démocratie béninoise est à l’agonie.

Ancienne ministre et ensuite conseillère du chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé, Reckya Madougou, si sa candidature avait été acceptée, ferait une candidate de poigne devant Patrice Talon qui brigue un second mandat.

Read 808 times
Tagged under
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn

Related items

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…