ADS
04 Feb 2021

Togo : Kaboua porte son costume de catholique, s’attaque à l’église et à ses sommités

Le fervent croyant et catholique, Abass Kaboua, s’est invité mercredi dans la ‘guerre’ qui oppose les sommités de l’église catholique au Togo, relativement à la présidentielle du 22 février 2020. Le président du Mouvement des républicains centristes (MRC) se dit profondément indisposé par un spectacle qui met en scène 2 Monseigneurs. Il s’est aussi attaqué à l’église catholique.

L’acteur politique connu pour ses positions et déclarations donquichottistes, n’est pas allé de main morte en conférence de presse pour dire ce qu’il pense de Mgr Philippe Fanoko Kpodzro, l’archevêque émérite de Lomé et Mgr Nicodème Barrigah, l’archevêque de Lomé.

« Il est en train de payer le prix de son inconséquence. Je sais que c’est un homme valeureux mais il a oublié qu’un homme ne peut pas être bon indéfiniment et mauvais indéfiniment. Il a voulu jouer à ce petit jeu et c’est le feu qui l’a brûlé. Nous ne doutons pas de ses compétences  mais Il est dans une galaxie bien plus compliquée », a-t-il dit à propos de Mgr Barrigah.

Pour ce qui concerne Mgr Kpodzro, il l’accuse de plusieurs maux dont souffre le Togo, notamment l’échec de la conférence  nationale souveraine. Il ne pardonne toujours pas à ce prélat le rôle qu’il  joué lors de la dernière présidentielle.

Abass Kaboua accuse l’église catholique où il a été baptisé de ne s’être pas clairement désolidarisé de Mgr Kpodzro et de ne pas prendre exemple sur l’église catholique en Côte d’Ivoire ou en République démocratique du Congo.  

« Il n’est jamais tard pour exorciser l’église catholique au Togo de l’activisme politique et de ses hypocrisies politiques », a-t-il souhaité.

Read 848 times
Tagged under
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…