ADS
19 Jan 2021

Togo : 4 partis posent des préalables pour les discussions projetées

Les partis membres de la Dynamique Mgr Kpodzro (DMK) ne prendront pas part aux discussions initiées par le ministre de l’administration territoriale, en vue des élections régionales. Les 4 partis membres de cette entité de l’opposition invités individuellement par Payadowa Boukpessi, estiment qu’il y a des questions ‘urgentes’ à régler de façon consensuelle, avant toute autre discussion, fut-elle pour de prochaines élections. 

Les 4 partis ont fait savoir leur position mardi dans un communiqué conjoint. Il s’agit du  Mouvement patriotique pour la démocratie et le développement (MPDD), de la Convention démocratique des peuples africains (CDPA), des Démocrates socialistes africains (DSA) et de Le NID.

« Après concertation avec l’ensemble des partis et organisations membres de la DMK, les partis politiques ont fait connaitre au gouvernement par un courrier conjointement signé que la DMK n’est pas hostile à un dialogue politique encore moins aux élections régionales ; mais que la DMK pense que pour amener le peuple togolais à adhérer à toute initiative concernant la gouvernance politique, il y a des questions urgentes à régler de façon consensuelle avant les discussions projetées », écrivent-ils.

Au rang de ces questions ‘urgentes’ figurent l’inscription prioritaire à l’ordre du jour des discussions, le point sur le contentieux électoral né de l’élection présidentielle du 22 février 2020, l’abandon des charges et poursuites judiciaires contre les responsables de la DMK, y compris Kokou Dekpo dit Prophète Esaïe, le retour au Togo et en toute sécurité d’Agbéyomé Kodjo afin qu’il participe personnellement à ces discussions fondamentales sur l’avenir du Togo.

Pour la DMK, les principaux protagonistes de la crise post-électorale actuelle sont bien la DMK et le pouvoir actuel. Pour ce faire, dit-elle, les pourparlers politiques doivent se faire prioritairement avec la DMK.

« Ces pourparlers politiques doivent être élargis aux autres formations politiques, en vue de déboucher sur une réconciliation nationale dont le Togo a besoin pour se relancer », proposent les 4 partis politiques.

Selon les informations, les discussions entre le ministre Payadowa Boukpessi et les responsables de partis politiques sont en cours. Plusieurs partis politiques y prennent part.

Read 507 times
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…