ADS
31 Dec 2020

Atchadam : ‘2021, une année d’intensification de la lutte et d’action décisive’

L’instigateur du 19 août 2017 vient de souhaiter dans une audio de 20 minutes, ses vœux de nouvel an aux Togolais. Selon Tikpi Atchadam, l’année 2021 sera une année consacrée à l’intensification de la lutte contre Faure Gnassingbé et son régime, une année d’action décisive. Le président du Parti national panafricain (PNP) trace encore la voie pour venir à bout du régime en place au Togo : des manifestations pacifiques gigantesques organisées sur l’ensemble du territoire national et partout dans la diaspora. Face à la situation, il trouve que les responsables religieux ont une responsabilité historique.

Pour Tikpi Atchadam, les années 2018, 2019 et 2020 ont situé définitivement le peuple togolais relativement aux élections au Togo et au système politique qui consiste pour l’opposition de se mettre ensemble sous la coupole d’une coalition.

« A la veille de cette année 2021, le peuple a pris position : ne jamais parler d’élection sous la dictature, sortir du système politique de contribution, de collaboration et de participation pour aller arracher dignement l’alternance, la démocratie et la prospérité pour tous. L’année 2021 s’annonce comme une année consacrée à l’intensification de la lutte, une année d’action décisive, devant conduire à la mise en place d’une transition sans Faure, une transition chargée de faire les réformes avant toute élection. L’objectif a l’avantage d’être politiquement neutre. Le peuple debout a les moyens de cette ambition légitime. Nous pouvons vous assurer que la fête de la victoire du Togo sera belle, une fête pour toutes et pour tous sur l’ensemble du territoire national et partout dans la diaspora », dit-il.

A en croire le leader du PNP, la stratégie ou l’arme de libération est de continuer dans la logique de départ.

« L’ergot comme arme fatale dont dispose le peuple togolais pour pousser la dictature cinquantenaire à la fuite et à la débandade, n’est autre chose que les manifestations pacifiques gigantesques organisées sur l’ensemble du territoire national et partout dans la diaspora. La victoire appartient au nombre car la force est l’opprobre du nombre. Il ne s’agit pas de blesser mais de désarmer en inondant de Cinkassé à Aného les forces de répression qui vont nous rejoindre au bout de quelques jours seulement pour célébrer la libération, la victoire du Togo et non celle d’un parti politique, encore moins d’un leader quelconque », souligne-t-il.

Pour le natif de Kparatao, le régime de Faure Gnassingbé ne trouvera jamais de vaccin contre le virus du 19 août. Un virus, dit-il, qui sera sûrement mortel pour lui.

Pour parvenir à la ‘victoire’, Tikpi Atchadam conseille l’intensification de la sensibilisation. « La marmite boue par le bas. Il faut intensifier la conscientisation, la sensibilisation et la mobilisation du citoyen à la base », a-t-il précisé.

Il trouve aussi que face à la situation actuelle, les responsables religieux ont un rôle ‘historique’ à jouer.  

« Les responsables religieux, évêques, Imams et pasteurs, prêtres de la religion d’Osiris se trouvent face à une responsabilité historique qui appelle une décision historique équipollente. Ce qui est en jeu, c’est la vie de ceux qui prient derrière vous, la vie de vos brebis, du troupeau d’Osiris. Et vous ne pouvez pas continuer à prêcher en ignorant que la vie de vos brebis est menacée par ce régime prédateur des libertés et droits fondamentaux », s’adresse-t-il à ces hommes.

Read 937 times
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…