ADS
Ghana : les forces de sécurité déjouent un coup d’Etat Photo: The Flagstaff House
24 Sep 2019

Ghana : les forces de sécurité déjouent un coup d’Etat

Pays ouest-africain démocratique cité en exemple depuis 1992, le Ghana n’est-il pas à l’abri des coups d’Etat ? La question vaut tout son pesant d’or. Vendredi dernier, 3 personnes ont été arrêtées par les forces de sécurité du pays de Nana Akufo-Addo. Plusieurs armes ont été saisies par la même occasion. Ces personnes dont un fabricant d’armes local, étaient en complot qui, dit-on, ciblait The Flagstaff House, le palais de la présidence de la République.

Le but ultime de ce ‘coup’ qui se préparait depuis plusieurs mois, était de déstabiliser le Ghana, apprend-on du ministère de la communication.

Selon les informations, les forces de sécurité surveillaient depuis  15 mois ces personnes suspectes.

« L’un des suspects a contacté un certain nombre de militaires en service et leur a parlé pour les convaincre d'élaborer et d'exécuter un complot visant à obtenir des armes, à prendre le contrôle d'installations clés et à obtenir des fonds en vue de prendre le pouvoir », indique le communiqué.

Le Ghana, il faut le rappeler, est un pays qui a connu plusieurs coups d'Etat. Mais John Jerry Rawlings a réussi à asseoir dans ce pays une culture démocratique et tous lez présidents qui sont élus depuis 1992, le sont d façon démocratique. la dernière élection présidentielle a eu lieu en 2016. 

Read 1613 times
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…