ADS
16 Feb 2021

Togo : d’autres enseignants feront un mois sans salaire, décide Bawara

A la suite de Bouraïma Naboudja, le ministre en charge de la fonction publique sanctionne une dizaine d’enseignants. Dans un arrêté en date du 11 février dernier, Gilbert Bawara annonce une mise à pied d’un mois, privative de rémunération à l’égard de ces enseignants  au nombre de 12.

Le ministre leur reproche une diffusion de fausses informations sur les médias et les réseaux sociaux, un appel à la cessation des activités pédagogiques dans les établissements scolaires en dehors du cadre légal.

Gilbert Bawara, dans son arrêté, parle aussi d’outrage aux autorités en charge des enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat en violation, dit-il, des règles d’éthique et de déontologie de la fonction publique.

Au nombre des enseignants sanctionnés, on compte en majorité des instituteurs. Tous ces enseignants vont voir un mois de salaire non payé, à l’exception des allocations familiales.

Pour rappel, le 29 janvier dernier, une sanction du même type a été prise à l’encontre d’un enseignant du nom de Bouraïma Naboudja.

Le ministre avait argué qu’il lui reprochait un 'manquement aux règles d’éthique et de déontologie, le 'non-respect de l’obligation de réserve' et une 'violation des dispositions de l’article 157 du statut général de la fonction publique’.

Read 802 times
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…