ADS
10 Dec 2020

Togo : Kaboua vole au secours des élèves d'une école à Danyi-Afougbadjè

Ce mercredi a démarré à l’école d’initiative locale de Danyi-Afougbadjè dans la commune Danyi 1, la construction d’un hangar de 3 salles. Ces travaux ont été commandés par Abass Kaboua, celui-là même qui prend en charge depuis novembre 2018, un enseignant volontaire de cette école. Le président du Mouvement des républicains centristes (MRC) répond ainsi à la sollicitation à lui faite par la communauté où est implantée cette école en état de délabrement et où les intempéries font la loi. 2 semaines, c’est le délai d’exécution des travaux.

C’est au cours d’une cérémonie qui a mobilisé du monde, notamment les habitants, les conseils municipaux du MRC et le chef de cette localité, Yawovi Biens. M. Kaboua y a donné le premier coup de pioche.

Si ce hangar amélioré est construit, ce sera la fin d’un temps dur pour les petits togolais de cette contrée de l’intérieur du pays, qui ne demandent qu’à apprendre. Cela est d’autant plus vrai que les nouvelles classes seront électrifiées à base de panneaux solaires, ce qui permettra aux élèves de CM2 de disposer de la lumière. En tout cas, du retour des congés de Noël et de nouvel An, les élèves de cette école ne vont plus reconnaître leurs salles de classes.

« L’école primaire de Danyi-Afougbadjè a été créée par la communauté elle-même. Elle est dans un état de délabrement sans précédent. Les enfants souffrent beaucoup car les bois des hangars ont été ravagés par les termites. C’est pourquoi lorsque la communauté nous a sollicité, nous avons répondu de façon spontanée pour leur offrir un hangar bien solide avec des tuyaux galvanisés pour les mettre à l’abri des intempéries en attendant la construction des bâtiments en bonne et due forme par l’Etat », a lancé le député.

L’acteur politique a aussi fait la promesse à la communauté de Danyi-Afougbadjè de mener des plaidoyers auprès des autorités de l’éducation, afin que des salles de classe en bonne et due forme soient construites dans cette école.

« C’est une grande joie qui nous anime aujourd’hui car bientôt une partie de nos difficultés trouvera une solution. Les hangars qui nous servent de salles de classes, nous protègent seulement contre le soleil étant donné qu’ils sont faits à base de pailles. Avec ce nouveau hangar qui sera fait avec des tôles, nous serons à l’abri des intempéries », a marqué avec joie Stanislas Assiongbon, enseignant à l’école bénéficiaire.

L’occasion a été saisie pour présenter un autre problème, celui d’insuffisance d’enseignants. Cette année, seulement 3 enseignants sur 6 officient dans cette école.

Read 649 times
Tagged under
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…