ADS
26 Nov 2020

Togo : Kokoroko soulève le bâton de sanctions disciplinaires et poursuites judiciaires

Le ministre des enseignements primaire, secondaire et technique n’est pas du tout content d’apprendre que certains inspecteurs et chefs d’établissements scolaires ont été les ‘instigateurs’ de la grève qui a paralysé les activités pédagogiques la semaine dernière. Prof Dodzi Komla Kokoroko se fait désormais menaçant envers certains de ses collaborateurs.

Dans une lettre adressée aux directeurs régionaux, aux inspecteurs de l’éducation et aux chefs d’établissements, le ministre menace d’employer les grands moyens.

« Ces manquements graves, contraires aux dispositions des articles 83, 84 et 85 du décret portant statut particulier du cadre des fonctionnaires de l’enseignement, ne peuvent être tolérés. Ceux et celles d’entre vous qui se rendaient coupables de tels comportements indélicats, s’exposent à des sanctions disciplinaires en dehors des poursuites judiciaires », écrit-il.

Prof Kokoroko invite les destinataires de cette lettre dont l’objet est ‘rappel des dispositions du statut particulier du cadre des fonctionnaires de l’enseignement en matière de grève’, à faire preuve de responsabilité devant leurs charges et à proscrire, dit-il, tout comportement contraire aux dispositions du statut général de la fonction publique et du statut particulier de l’enseignement.

Il faut dire que les 16, 17 et 18 novembre derniers, les activités pédagogiques ont été bouleversées par une grève des enseignants sur toute l’étendue du territoire. Les enseignants grévistes disent que si aucune solution n’est trouvée à leurs préoccupations, la grève sera reconduite.

Aux dernières nouvelles, le gouvernement et les fédérations de syndicats d’enseignants n’ont pas encore trouvé des solutions adéquates pour garantir une année scolaire 2020-2021 calme.

Read 1726 times
Tagged under
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…