ADS
25 May 2020

Togo : Gnassingbé crée un coin de paradis à Kpinzindé dans la Kozah

Au village d’Agban dans le canton de Kpinzindè (Kozah, plus de 400 km au nord de Lomé), une ferme fait ses preuves en matière de culture maraîchère. D’aucuns disent que c’est un coin de paradis sur terre. A qui appartient cette ferme de 10 hectares et qui fait dans la production biologique depuis 2010?

ASG-AGRI appartient à Assimarou-Sandou Gnassingbé. Il est le président de la Fédération nationale des organisations des maraîchères du Togo et vice-président du Réseau des organisations paysannes et des producteurs d’Afrique de l’ouest (ROPPA).

Selon les informations reçues de la cellule de communication du ministère de l’Agriculture, de la production animale et halieutique, les 10 ha irrigués grâce à la rivière Sara, sont  dédiés à la culture maraîchère.

« C’est plusieurs  variétés de légumes  qui sont cultivées par passion dans ce coin de paradis. On retrouve des fruits également. La particularité de cette ferme, c’est qu’on y a toutes les variétés de  fruits et de légumes et surtout  les cultures de contre-saison. Les oignons et les pastèques dans cette zone, restent des  innovations », dit-on.

Cette année, 2 des 10 hectares ont été dédiés à la production d’oignon avec pour rendement 40 tonnes. Sur un hectare, la culture de pastèque a donné 20 tonnes de ce fruit très prisé. D’autres fruits et légumes présentent les mêmes positifs rendements.

« Ces résultats satisfaisants résultent de la maîtrise des itinéraires techniques en maraîchage, le système d’irrigation, du compost, la gestion du travail, la gestion administrative et la gestion financière », souligne-t-on.

Les produits bio issus de cette ferme sont vendus sur le marché local et au Bénin voisin.

Puisqu’aucune œuvre humaine n’est parfaite, la ferme ASG-AGRI fait face à des contraintes liées aux changements climatiques et aux problèmes d'eau à la rivière Sara. Comme solution, Assimarou-Sandou Gnassingbé compte monter un forage.

Aussi, la vitalité et le potentiel de nombreuses fermes sont-ils étroitement liés à la présence d’un secteur agroalimentaire compétitif et dynamique, attirant aussi bien les jeunes agriculteurs que les consommateurs et les citoyens, selon le ministère en charge de l’Agriculture.

Read 1736 times
Tagged under
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…