ADS
01 Dec 2020

Robert Dussey trace la voie de la stabilité au Mali

Lomé, la capitale togolaise accueille la prochaine réunion du Groupe de soutien à la transition au Mali. Une décision issue de la réunion inaugurale de ce groupe de soutien tenue lundi à Bamako. Robert Dussey, le ministre togolais en charge des Affaires étrangères y était.

Le représentant de Faure Gnassingbé, aux travaux de cette réunion inaugurale, a donné les pistes pour une stabilité au Mali.

« La stabilité au Mali passe, entre autres, par un soutien massif à tous les mécanismes visant à réduire la pauvreté et à améliorer le bien-être social des populations, surtout les couches défavorisées », a-t-il décrit.

Il a appelé le groupe de soutien à coordonner et harmoniser les efforts des pays et des partenaires internationaux pour, dit-il, « soutenir le gouvernement de transition et le peuple malien, en tenant compte des priorités et des réformes contenues dans la charte de la transition ».

Les partenaires qui viennent en soutien à la transition au Mali sont l’Union africaine (UA), la CEDEAO, les Nations Unies, l’Union européenne, l’Organisation de la coopération islamique, la Francophonie, la Banque mondiale et bien d’autres institutions et pays.

Le ministre togolais a également réitéré le soutien ‘indéfectible’ de son pays à l’initiative et a appelé les pays africains à la solidarité. Pour lui, cette initiative du gouvernement malien et de la Commission et de la Commission de l’UA témoigne de l’appropriation des problèmes africains par les Africains.

Read 442 times
Tagged under
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…