ADS
30 Apr 2021

CHP Tohoun : ADN suspend la collecte de fonds et attend

Une évolution dans l’affaire de fermeture du bloc opératoire du CHP Tohoun pour cause de table d’anesthésie ne fonctionnant pas. L’association Adjaviwo Dekawawame Nusele (ADN) dit suspendre la collecte de fonds lancée à la communauté Adja du Togo et à l’extérieur. Une collecte qui a déjà mobilisé une partie du million attendu pour réparer la table.

Le consul Victor Sossou, selon ADN, a pris sur lui d’acquérir une nouvelle table d’anesthésie pour ce centre hospitalier.  

« Suite à notre appel de collecte de fonds, la nuit du 27 avril dernier, nos aînés, en l’occurrence le consul Victor Sossou et le ministre Mawusi Djossou Semodji nous ont appelés et on s’est rencontré. On a discuté longuement. Suite aux discussions, le consul a pris sur lui la charge de payer une nouvelle table d’anesthésie biphase dont le montant est estimé à 23 millions », a expliqué Yaovi Zonhotse, président d’ADN.

La collecte de fonds, a-t-il poursuivi, est suspendue pour le moment, pour une raison simple : « On nous a dit que l’appareil ne pourra pas être réparé. Si les pièces acquises ne s’arriment pas, au cours d’une opération, la table pourrait tomber en panne et causer un grave dommage en cours d’opérations chirurgicales.

ADN dit espérer que cette promesse d’achat d’une nouvelle machine d’anesthésie sera réalisée dans un très bref délai.

« Notre souhait, c’est que d’ici une ou 2 semaines, que cette affaire soit terminée et que la machine soit acquise », a précisé M. Zonhotse.

Selon les informations données par cette association, ce délai peut être tenu quand on sait qu’il n’y aurait pas un appel d’offres à proprement parler et que techniciens du ministère de la santé sont associés pour mener les démarches d’acquisition de cette table suivant les normes requises.

Au cas où la machine n’est pas acquise dans un bref délai, ADN dit être dans l’obligation de reprendre les choses en main.

« L’urgence, c’est qu’on perd les vies humaines. Si nous n’avons pas satisfaction dans les brefs délais, dans ce cas, nous serons obligés de relancer notre appel de fonds pour acquérir au moins un nouvel appareil au moins monophase qui coûterait autour de 5,5 millions francs CFA, puisqu’on ne peut pas réparer l’ancien », a laissé entendre M. Zonhotse.

Selon les informations, beaucoup d’Adja ayant entendu l’appel à mobilisation de fonds, ont mis la main à la poche. Selon ADN, beaucoup de fonds ont déjà été reçus.

« Ils seront retournés à chaque donateur. Si un donateur veut renforcer les caisses de notre association, on peut garder pour d’autres domaines », a-t-il mentionné.

Pour l’heure, a-t-il lancé, le bloc opératoire est toujours fermé, les femmes enceintes dont l’accouchement est compliqué, continuent d’être évacuées au CHP Notsé saturé et des morts continuent d’être enregistrés.

Read 329 times
Tagged under
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…