ADS
Togo : la HAAC suspend ‘The Guardian’ et son directeur, le PPT y voit une décision ‘inique’ Ambroise Kpondzo, Directeur de la publication de The Guardian
12 Oct 2021

Togo : la HAAC suspend ‘The Guardian’ et son directeur, le PPT y voit une décision ‘inique’

Le torchon brûle entre la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC) et le Patronat de la presse togolaise (PPT). L’organisation de la presse met en cause une décision de l’autorité suspendant pour 4 mois le journal ‘The Guardian’ et retirant pour 4 mois, la carte de presse de son directeur de publication, Ambroise Kpondzo, pour ‘fausses informations’. Cette décision, selon le PPT, est ‘inique’.

Tout est parti de 2 articles de The Guardian. Dans le premier, le journal écrivant sur la vaccination contre la Covid-19, titre : ‘vaccination forcée avec chars et fusils d’assaut au Togo : le régime court pour le prix Nobel de la paix’. Dans le second écrit une semaine plus tard, le journal fait des révélations selon lesquelles le directeur du CEG Ségbé a porté à la connaissance des élèves qu’ils seront vaccinés dans les jours à venir.

Des informations qui, selon la HAAC, se révèlent fausses.

Comme le prévoient les textes, avant qu’une sanction ne tombe, la HAAC doit auditionner le directeur de publication du journal incriminé. Dans le cas d’espèce, l’audition n’a pas eu lieu. Convoqué une première fois, Ambroise Kpondzo s’est bien présenté mais ne disposant pas de pass vaccinal, sésame pour entrer dans les bâtiments administratifs, il n’a pas pu accéder à la salle d’audition. Une seconde audition a été programmée mais, elle n’a pu avoir lieu pour les mêmes raisons.

Se disant forte du refus du directeur de publication de se conformer aux mesures d’accès aux bâtiments administratifs et de la publication de fausses informations, la HAAC prononce une sentence.

Le PPT, dans un communiqué, condamne avec la dernière rigueur cette décision. Selon l’organisation, elle est ‘inique’ et a été prise avec des ‘légèretés dans un pays où aucune loi n’a encore rendu obligatoire la vaccination contre la Covid-19.

« Le PPT rappelle à la HAAC que sa mission de régulation ne doit pas être confondue à un exercice de musellement de la presse privée togolaise, et l’invite à changer de posture », écrit Isidore Sassou Akollor, président du PPT.

Read 514 times
Tagged under
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…