ADS
15 May 2021

Togo : une galerie ouvre ses portes pour valoriser la culture togolaise et africaine

Une nouvelle galerie a ouvert ses portes à Lomé. Située sur la même rue que l’ancien hôtel de ville de Lomé, la ‘Galerie coin du terroir’ (GCT) a été inaugurée ce samedi. Portée par une femme togolaise, cette galerie se donne pour mission de valoriser la culture africaine en souffrance. Pour la propriétaire des lieux, c’est un rêve d’enfant qui se réalise. Ici, des ‘nuits du terroir’ viendront remplacer les ‘boîtes de nuit’.

L’inauguration a eu lieu au cours d’une cérémonie honorée par des représentants de 3 ministères, à savoir de la culture, de la consommation locale et de la promotion de la femme.

« Nous avons de la richesse mais que nous l’ignorons. Notre objectif à travers cette galerie, c’est de promouvoir les objets d’art dans toutes leurs diversités en mettant en exergue les perles authentiques », a lancé Queenida Koko Eklou-Edorh, la directrice.

Reconnues pour leur pouvoir curatif et protecteur, a-t-elle ajouté, les perles sont d’une valeur très capitale, surtout pour les femmes africaines qui sont, sans exagération, connues pour faire partie des femmes les plus astucieuses, séductrices et charmantes du monde.

La nouvelle galerie offre une panoplie de domaines au public, notamment la sculpture, le perlage, la peinture, la décoration événementielle, le tissage de pagne, la beauté et les soins corporels à l’africaine.

Pour Afiwa Ayéma Agbo-Samey, plus connue sous le nom de Chaneben, représentant le ministre en charge de la culture, c’est une joie inouïe que de voir cette galerie ouverte à Lomé et surtout par une femme.

« C’est un instant mémorable et hautement symbolique car cela témoigne de votre engagement en faveur de la culture togolaise en général et de l’art en particulier. C’est une preuve que notre patrimoine peut demeurer en mouvement, vivant et revisité », s’est-elle adressée à la directrice des lieux.

Pour l’initiatrice de cette galerie, à court terme, plus précisément dans les 5 années à venir, la population togolaise doit adorer l’art. A long terme, des galeries seront ouvertes dans les 5 régions du Togo.

Plusieurs activités sont prévues à l’agenda de cette nouvelle galerie. Entre autres, on note l’organisation des ‘nuits du terroir’. « Depuis un certain temps, on est perdu en boîte. Il s’agit d’organiser tous les vendredis à partir de 18 heures, une soirée terroir avec des danses du terroir comme Agbadja, Akpessé, Kamou et bien d’autres encore », dira Mme Eklou-Edorh à propos.

Ce sera avec la proposition des mets togolais et africains avec à la clé, toutes les boissons locales.  

Des formations gratuites seront ouvertes pour les jeunes qui n’ont pas de moyens et qui veulent apprendre des métiers.

Read 388 times
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…