mardi, octobre 4, 2022
black
togocdeux
previous arrow
next arrow
More

    Faure Gnassingbé, garant intransigeant de l’exercice équilibré des droits

    - Advertisement -
    - Advertisement -
    - Advertisement -
    - Advertisement -

    Le chef de l’Etat togolais a souhaité jeudi soir ses vœux de nouvel an à ses compatriotes. Dans son discours, Faure Gnassingbé s’est prononcé sur 4 domaines de la vie au Togo. Il s’agit de la situation sécuritaire avec en toile de fond l’évolution du terrorisme, la situation sanitaire liée à la Covid-19, la vie chère et les libertés publiques.

    Sur la situation sécuritaire

    Faure Gnassingbé dit être conscient qu’à la suite de l’attaque repoussée par les forces de défense et de sécurité à Sanloaga (Kpendjal) le mois dernier, les groupes armés terroristes continueront de tenter diverses approches pour mener des incursions meurtrières au Togo.

    « Seule une action concertée, réunissant population civile et forces de défense et de sécurité, protégera notre pays et nous permettra de poursuivre notre marche vers le développement durable et la prospérité partagée», a-t-il lancé.

    Après avoir rendu hommage à ses forces, il annonce que les investissements nécessaires au renforcement du dispositif sécuritaire et des capacités opérationnelles des forces de défense et de sécurité seront poursuivis et même accélérés dans le cadre de la loi de programmation militaire.

    Sur la situation sanitaire

    Le n°1 Togolais rend hommage aux femmes et hommes qui composent le corps de la santé et la communauté scientifique. Il dit que le gouvernement continuera de prendre les mesures appropriées pour préserver le pays d’une propagation incontrôlée de la pandémie.

    Il a lancé un appel au sens de responsabilité des non-vaccinés et des personnes éligibles à la dose de rappel, afin, dira-t-il, que la vaccination atteigne ses objectifs.

    ‘Je resterai le garant intransigeant de l’exercice équilibré des droits’

    Sur les libertés publiques, Faure Gnassingbé affirme que l’expression de tous les points de vue est légitime mais, ajoute-t-il, elle doit s’inscrire dans le respect des limites définies par la loi, faisant prévaloir le civisme et la courtoisie, en dépit des divergences.

    « Je resterai le garant intransigeant de l’exercice équilibré des droits, libertés et devoirs des citoyens, conformément aux dispositions de la constitution togolaise », a-t-il soutenu.

    Sur le plan purement politique, il rappelle qu’en 2021, une concertation nationale des acteurs politiques s’est tenue, et ses conclusions ont esquissé des perspectives favorables à l’approfondissement des acquis démocratiques.

    Vie chère

    Faure Gnassingbé a longuement abordé la question de la vie chère. Il dit savoir que les populations, malgré les mesures prises par le gouvernement, ressentent les effets de la hausse des prix et annonce plusieurs mesures.

    « L’une des conséquences de la crise sanitaire qui perdure est l’augmentation généralisée des prix, ressentie depuis plusieurs mois dans le panier de la ménagère, dans pratiquement tous les pays du monde », soutient-il.

    En réponse à ce phénomène, dit M. Gnassingbé, le gouvernement a pris des mesures urgentes dès la rentrée scolaire, qui ont consisté à rendre gratuits les frais de scolarité dans l’enseignement secondaire et la prise en charge d’un mois de facture d’électricité pour les tranches sociales. Il parle du maintien de la subvention des prix, notamment des engrais, du matériel agricole et du blé et aussi la réduction des frais de raccordement à l’eau potable pour les ménages les plus vulnérables.

    « Malgré toutes ces mesures, je sais que vous continuez de ressentir les effets de cette hausse des prix », dit-il.  

    Après réflexion, il dit avoir instruit le gouvernement d’accorder aux fonctionnaires des secteurs public et parapublic et aux retraités, dès la semaine prochaine, une avance d’un mois de salaire, qui sera remboursable par tranches mensuelles jusqu’en décembre 2022.

    Il encourage le secteur privé à prendre des mesures similaires.

    Faure Gnassingbé parle d’actions ‘vigoureuses’ de contrôle des prix qui se multiplieront sur toute l’étendue du territoire.

    Pour les départs à la retraite à partir de 2020, il annonce le paiement attendu des indemnités équivalant à 3 mois de salaires dès ce mois de janvier.

    - Advertisement -

    ARTICLES RÉCENTS

    Latest Posts

    tgcom22
    semaine2
    tgcomoct
    previous arrow
    next arrow