lundi, août 15, 2022
black
black
previous arrow
next arrow
More

    Les attaques terroristes enregistrées au Togo inquiètent Akufo-Addo

    Le chef de l’Etat ghanéen était jeudi à Lomé chez son homologue togolais. Nana Akufo-Addo et Faure Gnassingbé ont longuement discuté de ce sujet d’actualité au cours de cette visite dite d’amitié et de travail. Un entretien en tête-à-tête entre les 2 chefs d’Etat a été suivi d’un travail des 2 délégations gouvernementales. Les chefs de sécurité des 2 pays étaient présents.

    Dans un communiqué conjoint qui a sanctionné la visite, les 2 chefs d’Etat n’ont pas caché leur préoccupation face à la montée vertigineuse du terrorisme, surtout avec les attaques au Togo.

    « Examinant la situation dans la sous-région, les 2 présidents ont exprimé leurs préoccupations face à la montée du terrorisme dans l’espace ouest africain, notamment sa progression vers les pays du golfe de Guinée, marquée, entre autres, par la recrudescence des attaques dans les régions du Nord du Togo », indiquent les 2 gouvernements.

    Jusqu’en novembre 2021, les 2 pays, le Togo et le Ghana échappaient aux attaques. Mais en novembre de l’année dernière, le Togo a été attaqué. Si jusqu’à présent le Ghana semble être le seul pays du golfe de Guinée à avoir échappé aux attaques terroristes, le Togo, par contre, est dernièrement par des groupes armés qui y ont perpétré plusieurs attaques meurtrières et destructrices.

    Des pertes en vies humaines, on compte des morts civils et militaires.

    En mai dernier, à la suite d’une des attaques terroristes au Togo, le Centre ouest africain de lutte contre l’extrémisme (WACCE), dans son rapport annuel, a estimé que cette attaque devrait être un signal d’alarme pour toutes les agences de sécurité du Ghana. Une information prise au sérieux par le pays voisin du Togo.

    « Cette propagation rend la situation des régions frontalières du Ghana extrêmement préoccupante », a indiqué le centre.

    Bien avant la publication de ce rapport, en avril 2022, la fondation Konrad Adenauer dans une étude intitulée ‘la menace djihadiste dans le nord du Ghana et du Togo’, a insisté sur le fait que le nord du Togo et Ghana, mal contrôlé par les 2 Etats, est un terreau fertile pour les groupes armés.

    ARTICLES RÉCENTS

    Latest Posts

    togook
    foire2022
    previous arrow
    next arrow