samedi, février 4, 2023
black
togocdeux
previous arrow
next arrow
More

    Togo : Faure Gnassingbé parle de terrorisme, de pouvoir d’achat et d’élections

    - Advertisement -

    Le chef de l’Etat togolais vient de s’adresser à la population togolaise. Dans son message d’une quinzaine de minutes, Faure Gnassingbé a abordé plusieurs sujets notamment le terrorisme, le pouvoir d’achat des togolais et les élections qui auront lieu en 2023.

    « Avec l’aide de Dieu, nous vaincrons », dit Faure Gnassingbé

    Faure Gnassingbé réaffirme la volonté du Togo à lutter contre le terrorisme. Il dit que les forces du mal seront défaites aux portes du Togo.

    « La situation dans notre sous-région est exacerbée par l’intensité renouvelée du terrorisme et de l’extrémisme violent qui menacent la quiétude des populations et fragilisent la stabilité des Etats. Dans ce contexte dangereux, notre pays a été la cible d’attaques terroristes violentes et meurtrières notamment dans la région septentrionale. Je condamne de nouveau ces actes odieux qui ont endeuillé des familles, perturbé la vie de communautés entières et entrainé des déplacements des populations », lance-t-il.

    Il a rendu hommage aux membres des forces de défense et de sécurité tombés au champ d’honneur en défendant l’intégrité du Togo et salué la mémoire des paisibles populations civiles victimes de ces actes qu’il qualifie de lâches et de barbares.

    « Je réaffirme l’engagement de la nation toute entière à faire face à ces bandes armées et à ne céder aucune portion de notre territoire. Nous mettrons tout en œuvre pour défendre la patrie agressée et dans ce combat, je suis convaincu qu’avec l’aide de Dieu, nous vaincrons. Nous aurons raison des forces du mal. Ces forces seront défaites aux portes du Togo », a-t-il promis.

    Il a annoncé que d’importants investissements ont été consentis notamment dans le cadre de la loi de programmation militaire 2021-2025 pour mieux équiper et moderniser l’armée togolaise. « L’effort engagé sera poursuivi en vue de consolider les capacités stratégiques et opérationnelles de nos FDS et de veiller constamment à la protection des paisibles populations sur l’ensemble du territoire national », a-t-il ajouté.

    Sur le pouvoir d’achat

    Faure Gnassingbé dit que le monde traverse une période difficile marquée par des incertitudes liées aux différentes crises sanitaire, sécuritaire, économique, climatique et alimentaire, avec à la clé, un impact négatif sur des économies et les finances publiques des Etats mais aussi sur le quotidien des populations. Le Togo, indique-t-il, n’y a pas échappé avec notamment la hausse des prix des produits de première nécessité.

    « Cependant, grâce aux réformes courageuses engagées et à la mise en œuvre résolue de la feuille de route, notre économie a pu résister. Plusieurs mesures ont été prises pour préserver le pouvoir d’achat et permettre que les plus vulnérables d’entre nous puissent continuer à bénéficier de conditions de vie décentes. A cette occasion, d’importantes ressources financières ont été mobilisées pour subventionner les prix de certains produits essentiels », note-t-il.

    Selon lui, le gouvernement est attaché à plus d’équité et entend réaliser un ciblage précis des populations éligibles aux programmes sociaux spécifiques. Ceci, dit-il, sera fait à travers une identification biométrique et la constitution d’un registre social des personnes vulnérables. Il a aussi annoncé que les actions d’extension de l’assurance maladie universelle vont couvrir 2/3 de la population à l’horizon 2025.

    Sur les réseaux sociaux, avant le discours du chef de l’Etat, on pouvait lire que les acteurs sociaux sont parvenus à une revalorisation du SMIG. Information confirmée par Faure Gnassingbé. Selon des informations, le SMIG au Togo passe désormais de 35000 à 52500, soit une hausse de 17500.

    Parlant de l’emploi des jeunes, M. Gnassingbé croit fermement aux efforts que fait la Plateforme industrielle d’Adétikopé (PIA). Des milliers d’emplois ont déjà été offerts, dit-il.

    2023, une année électorale au Togo

    Le chef de l’Etat togolais a annoncé qu’en 2023, il y aura 2 élections au Togo. On aura une élection pour les conseillers régionaux et une autre pour le renouvellement de l’Assemblée nationale

    « Ces élections des conseillers régionaux et des députés se tiendront dans le respect du consensus réalisé par la CNAP à laquelle le cadre permanent de concertation a succédé. Les conditions sont ainsi réunies pour des élections apaisées. Je forme le vœu que chacun puisse jouer son rôle dans le respect du cadre républicain fixé pour la réussite de ces 2 scrutins », a-t-il souligné.

    - Advertisement -

    ARTICLES RÉCENTS

    Latest Posts

    tgcomdec
    togocom20231
    previous arrow
    next arrow