vendredi, décembre 2, 2022
black
togocdeux
previous arrow
next arrow
More

    Dussey : ‘le HCTE devient plus dynamique dans l’environnement institutionnel du Togo’

    - Advertisement -

    La diaspora togolaise a de nouveaux représentants pour les 2 prochaines années (2023-2025). Au nombre de 48, ces femmes et hommes, nouveaux délégués-pays du Haut conseil des Togolais de l’extérieur (HCTE), ont été installés dans leur fonction mercredi à Lomé par le ministre en charge des Togolais de l’extérieur, Prof. Robert Dussey.

    C’est à la faveur d’une cérémonie solennelle en présence d’Aliou Dia, Coordonnateur du Système des Nations Unies au Togo (SNU).

    « Chaleureuses félicitations aux 48 délégués-pays nouvellement installés pour conduire le HCTE. Je sais qu’ils sont tous complètement engagés à soutenir les initiatives de la feuille de route du gouvernement devant les Togolais de l’extérieur. Je souhaite à eux tous, un fructueux mandat », a posté le ministre sur son compte Twitter.

    Selon lui, la première expérience du HCTE a été satisfaisante. Ce haut conseil, poursuit le ministre, devient plus dynamique dans l’environnement institutionnel du Togo.

    Le HCTE, il faut le souligner, est un organe unique qui renferme la diaspora togolaise de tous les pays et qui a pour rôle de mobiliser ces Togolais vivant un peu partout dans le monde autour du développement de ce pays de l’Afrique de l’ouest présidé par Faure Gnassingbé.

    Le gouvernement ne s’en cache pas. Il est conscient du potentiel économique et social de la diaspora togolaise éparpillée un peu partout dans le monde.

    Installé en novembre 2019, la première mandature du HCTE qui réunissait 77 délégués-pays, a joué un important rôle malgré la crise sanitaire liée à la Covid-19.

    - Advertisement -

    ARTICLES RÉCENTS

    Latest Posts

    tgcom22
    tgcomoct4
    foirerepartie
    previous arrow
    next arrow