vendredi, décembre 2, 2022
black
togocdeux
previous arrow
next arrow
More

    Togo : Hälsa International offre un repas chaud dans un cadre familial aux enfants en difficultés

    - Advertisement -

    Dans le cadre de la célébration de la Journée internationale des droits de l’enfant, édition 2022, Hälsa International Togo et ses partenaires ont offert samedi aux enfants en situation difficile, un repas chaud dans un cadre familial. C’était sur l’espace vert de GTA Assurances à Lomé. Une manière pour cette organisation de célébrer la communauté et de dire à ces enfants vêtus de T-shirts noir que la communauté ne les oublie pas.

    Etaient présents la Directrice de l’assistance à l’enfance en difficulté au ministère de l’action sociale, le représentant adjoint de l’UNICEF au Togo et le Directeur général du lieu qui a abrité l’événement. La célébration a connu également la présence des responsables de plusieurs centres d’accueil d’enfants et des structures de protection et d’encadrement des enfants de la rue.

    « La majorité de ces enfants sont victimes de marginalisation et d’exclusion sociale. Certains ne se rappellent même plus du visage de leurs parents. Ils n’ont plus cette chaleur familiale que certains d’entre nous avons la chance d’avoir à la maison. C’est ce que nous créons ici pour ces enfants pour qu’ils comprennent que nous sommes en Afrique et que lorsqu’on perd son papa ou sa maman, il y a toujours la communauté », a déclaré Dodji Fiashinou, Directeur exécutif de Hälsa International Togo.

    A l’occasion, les enfants ont partagé avec l’assistance leurs histoires individuelles et particulières les unes des autres. De leurs histoires, on comprend que nombreux sont les enfants qui sont dans des situations très difficiles.

    « C’est un jour que nous allons garder longtemps dans la tête. On nous a dit que c’est la journée des droits de l’enfant mais pour nous, c’est une journée de reconnaissance. La situation des enfants est compliquée et plus difficile pour certains d’entre nous », a lancé leur représentant.

    Pour la Directrice de l’assistance à l’enfance en difficulté à l’action sociale, Bénédicte Gnansa, beaucoup d’efforts ont été faits par le gouvernement relativement à la promotion des droits de l’enfant au Togo. Cependant, a-t-elle reconnu, le chemin qui reste à parcourir est long.

    « Nous avons de plus en plus en plus, au niveau des feux tricolores et des carrefours, un nombre croissant d’enfants en situation de rue coupés avec le cadre familial. Cette situation nous interpelle à changer de stratégies et à prendre de nouvelles initiatives », a-t-elle dressé.

    Selon Mohamed El-Bechir, représentant l’UNICEF à cette célébration, la journée internationale des droits de l’enfant permet d’attirer l’attention des uns et des autres sur les différentes situations que vivent les enfants notamment les discriminations auxquelles font face les jeunes filles au Togo et ailleurs et les privations subies par de nombreux enfants. C’est aussi l’occasion de mettre l’accent sur les défis en matière de scolarisation, d’accès aux soins de santé de base, de protection de l’enfant et toutes les formes de violences.

    Au Togo, 30% d’enfants ne sont pas enregistrés à leur naissance. Ce qui les met dans une situation difficile quand il faut passer leur CEPD.

    - Advertisement -

    ARTICLES RÉCENTS

    Latest Posts

    tgcom22
    tgcomoct4
    foirerepartie
    previous arrow
    next arrow