vendredi, décembre 2, 2022
black
togocdeux
previous arrow
next arrow
More

    Togo : l’affacturage vient donner un souffle financier aux PME et PMI

    - Advertisement -

    Un nouvel instrument vient booster le financement des PME et PMI au Togo. Il s’agit de l’affacturage, une technique de gestion financière qui consiste, pour une entreprise, à confier, dans le cadre d’un contrat, la gestion de ses créances clients à une société financière appelée affactureur ou factor. Ce nouvel instrument entre en ligne de compte à travers le projet de loi uniforme relative à l’activité d’affacturage dans les Etats membres de l’Union monétaire ouest africaine (UMOA). Il a été adopté mardi à l’unanimité par l’Assemblée nationale.

    C’est au cours de la 4ème séance plénière de la 2ème session ordinaire de l’institution parlementaire, une séance présidée par Djigbodi Yawa Tsègan, présidente de l’Assemblée nationale en présence du ministre de l’économie et des finances, Sani Yaya et du ministre en charge des droits de l’homme, Christian Trimua.

    « L’adoption de la présente loi vient à point nommé élargir le champ des instruments de financement des PME/PMI dans le cadre de mise en œuvre de la feuille de route gouvernementale Togo 2025. La problématique de l’accès des PME/PMI au financement bancaire reste une préoccupation majeure du gouvernement qui ne cesse de prendre des mesures y relatives », a lancé le ministre », a lancé le ministre Yaya.

    Cet instrument, selon le ministre, permet à l’entreprise de rendre ses créances liquides et de récupérer de la trésorerie. L’affactureur, poursuit-il, procède, moyennant une rémunération, au recouvrement des créances, à la gestion des encaissements et à la garantie des risques clients.

    Concrètement, l’affacturage ou encore factoring, est une vente de créances qu’une entreprise détient sur un débiteur. La créance est matérialisée par un titre (facture) que l’entreprise cède par le biais d’une convention à un organisme spécialisé qu’on appelle affactureur ou factor.

    L’affacturage, a expliqué Sani Yaya, constitue une solution pérenne de financement à court et moyen terme en rendant liquide la trésorerie.

    Le recours à l’affacturage, selon le gouvernement, comporte plusieurs avantages notamment la sécurisation et le financement du poste clients, une des principales préoccupations des entreprises.

    Activité ancienne et apanage des établissements de crédits jusqu’à cette loi, l’affacturage a une ampleur limitée parce que la loi bancaire ne donne pas de précision sur un certain nombre d’aspects. C’est la situation que tente de résoudre ce projet de loi, afin que l’activité devienne pérenne au Togo.

    La plénière consacrée à cette activité économique a donné lieu a un grand débat entre la commission de finance de l’Assemblée nationale, les membres du gouvernement et les autres députés. La présidente de l’Assemblée nationale a salué l’implication de ses collègues à travers les questionnements et leurs contributions. Elle a aussi remercié le gouvernement pour tout ce qu’il fait pour trouver des palliatifs aux problèmes de trésorerie des entreprises, en particulier des PME/PMI.

    - Advertisement -

    ARTICLES RÉCENTS

    Latest Posts

    tgcom22
    tgcomoct4
    foirerepartie
    previous arrow
    next arrow