vendredi, décembre 2, 2022
black
togocdeux
previous arrow
next arrow
More

    Togo : l’ONG ‘Berceau d’avenir’ lance une mission locale des jeunes

    - Advertisement -

    ‘Berceau d’avenir’ fête son 11ème anniversaire cette année. Pour marquer l’événement, l’ONG a annoncé devant la presse jeudi à son siège à Kodjoviakopé (Golfe 4), un projet dénommé ‘mission locale des jeunes’. L’objectif, selon le président de cette organisation, Koffi Gomez, c’est de favoriser l’insertion professionnelle et sociale des jeunes de 16 à 35 ans.

    Etendu sur un plan triennal, ce projet, selon son responsable qui n’est autre que l’ancien directeur de cabinet, devrait accompagner les jeunes, filles, filles-mères et garçons dans plusieurs domaines notamment l’emploi, la formation, la mobilité, la santé et les loisirs.

    « Mission locale des jeunes parce que dans le cadre de la décentralisation, nous pensons que dans notre localité, nous pourrions être encore plus proches et nous occuper des jeunes en matière d’orientation et d’insertion professionnelle et aussi faire la promotion des mécanismes mis en place par l’Etat en matière d’auto-emploi, de recherche de financement des projets. La question de l’emploi des jeunes et de leur avenir nous tient beaucoup à cœur », a-t-il déclaré.

    Selon cette ONG, quoi qu’on dise, les jeunes togolais restent confrontés à de réelles difficultés liées à la précarité, aux études non couronnées d’emploi et à l’âge qui avance sans qu’ils puissent lever le petit doigt pour changer le cours de leur vie.

    « Il s’agit pour nous de créer un environnement qui va donc aider les jeunes à devenir de meilleurs chefs de file, des cadres, des entrepreneurs ou des citoyens responsables, en influençant leur vision de vie et le monde dans lequel ils se trouvent, leur culture et leur environnement social », a lancé M. Gomez.

    Pour atteindre les objectifs assignés à ce projet, l’ONG pense le mettre en œuvre dans la commune Golfe 4. Concrètement, pour cette mission, l’ONG a créé une médiathèque pour la recherche et la rédaction de mémoires. Elle va aussi accompagner, former et aider à la reconversion des jeunes.  Cependant, ce projet, selon son porteur, est appelé à s’étendre aux 117 communes du Togo.

    « On peut faire des études en sociologie et devenir sérigraphe, styliste ou entrepreneur et gagner sa vie. Nous allons organiser des formations thématiques dans les domaines de l’entreprise, l’accompagnement en conseil en santé », pense M. Gomez.

    La prestation, comme toujours, a-t-il annoncé, est gratuite. « Notre démarche, c’est de voir une jeunesse épanouie et un Togo réussi. Nous rêvons d’un Togo, terre de travail, pays de liberté et patrie des droits de l’homme », a-t-il ajouté.

    En 11 ans d’existence, l’ONG dit avoir accompagné 10729 jeunes et 7915 ont des emplois stables en sérigraphie, dans le domaine du transport, le négoce, la distribution, des commerciaux et bien d’autres.

    - Advertisement -

    ARTICLES RÉCENTS

    Latest Posts

    tgcom22
    tgcomoct4
    foirerepartie
    previous arrow
    next arrow