samedi, février 4, 2023
black
togocdeux
previous arrow
next arrow
More

    Binance Afrique a initié des centaines de Togolais aux arcanes des cryptomonnaies

    - Advertisement -

    Le département Afrique de la plateforme mondiale ‘Binance’ a organisé samedi à Lomé, un Meet up sur les cryptomonnaies. Une rencontre à laquelle ont pris part des centaines de personnes au nombre desquelles des étudiants, des fonctionnaires, des entrepreneurs, des commerçants et autres.

    A ce Meet up, 2ème du genre après celui tenu au Bénin, Binance Afrique a formé les participants sur la Blockchain, le Bitcoin, son origine, son utilité, ses caractéristiques et les autres cryptomonnaies notamment BNB, BUSD et Ethereum.

    « En vue de pouvoir permettre à la communauté africaine de mieux connaître ce que c’est que la cryptomonnaie et la Blockchain, Binance organise des formations en ligne et en présentiel. C’est le lieu pour nous d’être en contact avec la communauté. Aujourd’hui, avec nos présentateurs, on a fait une introduction au Bitcoin et la Blockchain. On est ensuite passé aux différents services qu’offre Binance, le n°1 en termes d’échange crypto et en terme de fournitures crypto et Blockchain », a lancé Loïc-Yvan Esoubo Ayemou, community manager Binance Afrique francophone.

    Selon cet Ivoirien, Binance est un écosystème favorable aux échanges de la crypto et de la Blockchain. C’est dire qu’avec Binance, on peut interagir avec des services, vendre des crypto. On peut également aller avec des services qui sont en rapport avec la Blockchain, un autre domaine sur lequel se reposent les cryptomonnaies et qui permet la transaction de la plus simple des manières.

    Quant à la cryptomonnaie, a-t-il ajouté, c’est de l’argent numérique. « On a besoin d’un portefeuille électronique sur lequel on peut déposer ses fonds et les transférer au besoin aux différentes personnes qui en possèdent. C’est donc un moyen de paiement », a-t-il expliqué.

    Pour Abdoul-Djalile Oumate, Binance Angel, la cryptomonnaie permet de faciliter les échanges. « Pour toute personne qui a de l’argent et qui voyage à l’extérieur, il a la possibilité de garder le même montant qu’il a, sans pouvoir faire un quelconque échange en d’autres monnaies ou de subir une dévaluation », a-t-il précisé.

    Cependant, a-t-il souligné, il est très important que le public sache dans quoi il s’engage avant toute activité parce que l’industrie de la crypto est assez vaste.

    « Le message est que les cryptomonnaies ont été associées à beaucoup d’arnaques et de malversations. Cela a été le cas parce que la population a été ignorante sur un certain nombre de choses. Voilà pourquoi nous venons éduquer la population pour qu’elle-même puisse détecter les situations d’arnaque. De ce fait, une fois éduquée, elle sera indépendante et prendre ses propres décisions. Ce n’est que comme ça que nous pouvons redorer le blason de la cryptomonnaie au Togo », a-t-il ajouté.

    Pour lui, la cryptomonnaie a sa place partout dans le monde et au Togo aussi. Elle a pour but, a-t-il informé, de décentraliser la valeur et permettre à ce que toute personne puisse avoir le contrôle sur son argent.

    Après le Meet up Togo, Binance Afrique met le cap sur la Côte d’Ivoire où une autre formation aura lieu.

    - Advertisement -

    ARTICLES RÉCENTS

    Latest Posts

    tgcomdec
    togocom20231
    previous arrow
    next arrow