samedi, février 4, 2023
black
togocdeux
previous arrow
next arrow
More

    Togo : JEMD fait son bilan annuel et se projette en 2022

    - Advertisement -
    - Advertisement -
    - Advertisement -
    - Advertisement -

    La Jeunesse en mission pour le développement (JEMD) a marqué mardi à Lomé, la journée africaine de la jeunesse avec une journée de réflexion. C’est autour de la présentation du bilan des activités qu’elle a menées au cours de l’année 2021. Cette association, point focal du Conseil préfectoral de la jeunesse du Golfe (CPJ-Golfe), s’est également projetée dans l’année 2022.

    Une journée de réflexion placée sous le thème : ‘engagement communautaire et social de la jeunesse pour le développement participatif de la cité’. Parrainée par Kamal Adjayi, maire de la commune Golfe 3, cette journée a été officiellement lancée par le Secrétaire général de la préfecture du Golfe, Lébénè Djagbavi.

    Pour le président de JEMD, Edzodzinam Komi Alagbo, le bilan des activités est satisfaisant.

    « Nos activités ont couvert 3 domaines, notamment la santé, l’environnement et le renforcement des capacités des jeunes en ce qui concerne leur leadership communautaire et participatif et leur démarcation par rapport à leur contribution au développement de notre cité », a-t-il lancé.

    S’agissant de l’environnement, la JEMD a organisé des activités relatives à l’opération de salubrité publique dans les 7 communes de la préfecture du Golfe. Elle s’est aussi engagée dans un reboisement préfectoral avec la mise en terre dans les 7 communes de 1500 plants sur 4 hectares.

    A Davié (30 km au nord de Lomé), certains jeunes leaders ont été formés pendant 5 mois sur les techniques de production.

    En matière de santé, la Brigade jeunes anti-Covid du Golfe (BJA.C-Golfe) s’est déployée pour le suivi des mesures barrières contre la Covid-19 dans les lieux de grands rassemblements, à savoir les marchés, les carrefours, les églises et les mosquées. Elle a aussi exhorté les populations à la vaccination.

    Sur un autre volet sanitaire, dans le cadre de la célébration du premier anniversaire de la BJA.C, un don de sang a été fait.

    Autre domaine phare, l’éducation scolaire. Les élèves ont été conscientisés sur les conduites à tenir pour la réussite à la fin de l’année scolaire. L’association a organisé des activités de renforcement périodique de capacités des jeunes, notamment pour maîtriser les missions conjointes avec les forces de défense et de sécurité.

    En tête des difficultés, l’association place le manque de moyens. Les activités qu’elle organise sur le terrain ne sont pas exemptes de risques. A plusieurs occasions, des accidents ont survenu mais ces jeunes continuent d’être animés par la même fougue.

    « Pour l’année 2022, nous comptons renforcer notre brigade pour que déjà en fin janvier ou en février au plus tard, les autorités sanitaires nous disent qu’on est arrivé à la fin de cette pandémie, pour que nous puissions mieux faire dérouler nos activités en tant qu’association des jeunes », a souligné M. Alagbo.

    Le préfet du Golfe, Kossi Dzinyefa Atabuh, parrain de cette association, a, au cours d’un cours instant passé avec ces jeunes, salué leur engagement. Il leur a rappelé qu’il compte sur eux, surtout en ces périodes de fin d’année.

    Dans son mot de lancement de cette journée de réflexion, le Secrétaire général de la préfecture du Golfe a exhorté la JEMD à être plus forte pour, dit-il, surmonter les diffamations et les humiliations.  

    - Advertisement -

    ARTICLES RÉCENTS

    Latest Posts

    tgcomdec
    togocom20231
    previous arrow
    next arrow