samedi, juin 10, 2023
black
tgcoms4
forfait
previous arrow
next arrow
More

    Lacs 1 : SOPAL offre 25 millions pour la construction de bâtiments scolaires à Atotidéka et Elavagnon Condji

    - Advertisement -
    - Advertisement -
    - Advertisement -
    - Advertisement -

    La rentrée scolaire 2021-2022 ne sera plus la même chose pour les élèves de la commune Lacs 1. En tout cas, c’en est fini des conditions difficiles liées aux intempéries pour les élèves des EPP Atotidéka et Elavagnon Condji. La société SOPAL a offert mercredi à chacune de ces 2 écoles, un chèque de 12,5 millions de francs CFA pour la construction de salles de classe dignes de ce nom. Un projet qui se concrétise grâce au plaidoyer du maire Me Alexis Aquereburu.

    Les chèques ont été remis par Franck Kpogli au nom de Sayegh Hussein, PDG des sociétés SOPAL, Poly Park et Techniplast aux 2 établissements scolaires au cours de 2 cérémonies à Atotidéka et Elavagnon Condji. Deux cérémonies qui ont drainé des foules dans ces 2 villages. Les populations sont venues voir de visu ceux qui volent au secours de leurs enfants.

    « C’est un geste de cœur. Aujourd’hui, nous célébrons l’amitié et la fraternité. Je suis très touché que vous ayez entendu ce cri de détresse des populations que je représente pour que la rentrée prochaine, nos enfants soient à l’abri de la pluie et du vent. Etudier dans des conditions difficiles, ce n’est pas étudier », s’est réjoui Me Aquereburu.

    Présent aux 2 cérémonies de remise de chèque, Kokou Afangbedji, chef d’inspection de l’enseignement préscolaire et primaire Lacs Ouest et Est, a témoigné combien ces établissements sont en manque de salles de classe.

    « L’école d’Atotidéka a vraiment besoin d’infrastructures, en l’occurrence les bâtiments scolaires. Nous avons créé un groupe B et les salles de classes ne suffisent pas pour contenir les élèves », a-t-il indiqué.

    Pour Franck Kpogli, Directeur général des sociétés SOPAL, Poly Park et Techniplast, c’est un geste du cœur du PDG Sayegh Hussein envers une petite frange de la population togolaise.

    « Sans école, sans infrastructure scolaire, sans bâtiment digne de ce nom, capables d’abriter les enfants pour leur favoriser une formation adéquate, il ne pourrait avoir de développement durable. Ayant donc compris cette nécessité, M. Sayegh, ses entreprises et ses collaborateurs ont travaillé sur la requête qui a été formulée par la commune des Lacs 1 pour aboutir à un avis favorable à la demande », a-t-il lancé.

    Selon lui, c’est un bonheur de participer à ce geste social. « Le Togo, nous devons le construire tous ensemble », a-t-il souligné.

    Le DG des 3 sociétés suscitées a humblement prié les populations bénéficiaires d’accepter ce qu’il a qualifié de ‘geste symbolique’ qui, a-t-il ajouté, va faciliter un peu plus la tâche de formateurs de la relève de demain au corps enseignant des 2 écoles.

    Il n’a pas manqué de profiter de l’occasion pour témoigner sa reconnaissance envers les premières autorités du Togo qui, d’après lui, œuvrent inlassablement pour que la paix règne dans chaque m² du pays.

    - Advertisement -

    ARTICLES RÉCENTS

    Latest Posts

    tgcoms2
    tgcoms3
    mega1
    togocom20231
    previous arrow
    next arrow