vendredi, décembre 2, 2022
black
togocdeux
previous arrow
next arrow
More

    Akolly : ‘les relations entre Me Agboyibo et Edem Kodjo n’ont jamais été rompues’

    - Advertisement -
    - Advertisement -
    - Advertisement -
    - Advertisement -

    Sur une radio vendredi, au cours d’une émission interactive, plusieurs Togolais se sont prononcés sur le personnage ‘Edem Kodjo’.  Tous sans exception, ont reconnu que l’ancien Premier ministre était un grand homme. Cependant, beaucoup n’arrivent pas à oublier l’épisode de 1994 qui l’a conduit à la Primature, en lieu et place de Me Yawovi Agboyibo, dit-on. ‘Trêve de plaisanterie’, dit l’actuel président de la Convergence patriotique panafricaine (CPP).

    Anani Akolly a essayé de clarifier la situation qui a conduit à la nomination par Eyadéma Gnassingbé, d’Edem Kodjo au poste de Premier ministre en avril 1994.

    « M. Kodjo n’avait pas un choix à faire. Le pays était dirigé par quelqu’un qui nomme. L’homme capable de pouvoir relever le défi en ce moment-là, c’était lui. D’autre part, on ne peut pas dire qu’il devait refuser ce poste, parce qu’il avait été nommé par le chef de l’Etat qui s’est basé sur la Constitution qui stipulait que le Premier ministre est nommé par le chef de l’Etat dans la majorité au Parlement. Le chef de l’Etat savait pertinemment qu’Edem Kodjo avait les compétences pour faire avancer le pays », a-t-il expliqué sur Nana FM.

    L’ancien conseiller aux affaires sociales à la Primature sous Edem Kodjo a aussi parlé des relations qu’entretenaient son ancien patron et Me Agboyibo avant que ces 2 acteurs politiques ne passent de vie à trépas.

    « Les relations fraternelles entre Agboyibo et Edem Kodjo n’ont jamais été rompues. Ce personnage, fervent chrétien qui a prôné le Grand pardon, ne peut jamais garder une dent contre quelqu’un comme Me Agboyibo. Nous avons vécu beaucoup de choses avec eux, on ne peut pas tout dire mais c’est que les gens observent de loin », a-t-il souligné.

    Selon lui, si Me Agboyibo était vivant, il serait présent au dernier hommage rendu à ce personnage, dit-il, ‘très lourd dans la politique togolaise’.

    Le président de la CPP a souhaité que les Togolais voient la question sous un autre angle. « Cet épisode, les gens en parlent beaucoup. Mais pourquoi les gens ne voient pas la position de Me Agboyibo aussi ? Quant au niveau du parlement en ce moment-là, c’est Dahuku Pere qui était devenu président de l’Assemblée, pourquoi Me Agboyibo a mis son vice-président comme vice-président de l’Assemblée ? », s’est-il demandé.

    Edem Kodjo, pour lui, est un administrateur hors-pair qui a mis sa compétence, sa culture et sa force intellectuelle au service du Togo.

    Alors, ‘trêve de plaisanterie’, a crié M. Akolly qui a invité les uns et les autres à revoir ce qui s’est passé par la suite avant de se demander : « est-ce que quelqu’un a pu égaler Edem Kodjo en compétence ? ».

    - Advertisement -

    ARTICLES RÉCENTS

    Latest Posts

    tgcom22
    tgcomoct4
    foirerepartie
    previous arrow
    next arrow