08 Oct 2017

Entre mille disciplines sportives, le football s'est arraché et monopolisé la réputation de ''sport roi''. Sans conteste. Si la beauté du jeu, le marketing et le flux financier de toute insolence caractérisent et pérennisent  la célébrité de ce sport, les équipements portés par les acteurs créent son charme, son rayonnement,  et participent fortement à son industrialisation à outrance.  Ce qui justifie la rude bataille des équipementiers à l'échelle mondiale. Mais l'Afrique, elle,  se taille une  bonne place dans la queue du peloton de cette compétition des équipementiers. Si aujourd'hui, sans remuer méninges, un gamin peut citer entre autres, Adidas (la marque des 3 bandes) Nike (la marque à virgule), Puma ou Kappa, même des professionnels de la communication et du domaine football devraient faire des efforts de mémoire pour citer quelques équipementiers de référence en Afrique. Mais ces dernières années, cet univers voit surgir quelques entrepreneurs passionnés et déterminés à concurrencer les grands noms. Airness (du Franco-malien Malamine Koné),  Tovio (du Burkinabè Thomas Oliver Viho), Qelemes de la franco-sénégalaise Qelemes, non sans peines, se frayent un chemin pour réaliser leurs rêves et faire le bonheur des équipes locales et africaines. Ce cercle restreint s'est vu élargir récemment par l'entrée  de Sergio Sport, équipementier togolais, dont la marque est symbolisée par une couronne royale. Si bien de facteurs diffèrent ces équipementiers, les difficultés rencontrées pour leur affirmation et leur émergence dans leurs pays respectifs se posent comme le mal le mieux partagé. 

26 Sep 2017

Les centres de formation Wara, Planèt foot et Etecon respectivement chez les U13, U15 et U 17 sont les équipes victorieuses de la 1ère édition du tournoi de la jeunesse trophée Sergio Sport démarré le 11 septembre dernier et qui a connu son apothéose dimanche au stade municipal de Lomé.

L’équipe de Wara s’est défait de son adversaire Sporting Club sur le score étriqué de 2 buts a 1. Planèt foot quant à lui est arrivé à bout de l’AAFA dans la fatidique séance de tirs au but (4-2) après un score nul de 1 partout à la fin du temps réglementaire. Même scénario dans la catégorie des cadets où Etecon l’emporte (4-2 tab) face à Coq sportif 0 but partout à l’issue des 90 minutes.

Autorités politiques et sportives et public sportif n’ont pas voulu se faire conter cet événement, ils étaient nombreux au stade municipal de Lomé dimanche pour suivre les jeunes talents, relève de demain.

Note de satisfaction pour cette première édition à en croire le promoteur, Serges Teteh Benissan qui n’a pas manqué de l’exprimer. «  C'est un sentiment de joie et de fierté qui m'anime dans la mesure où les objectifs sont atteints avec un bilan positif. Je me réjouis également de ce que les enfants ont produit et félicite les formateurs qui abattent du bon boulot ».

L’aubaine a été choisie pour lancer un vibrant appel à l'endroit des autorités politiques et sportives pour l'accompagnement dans la pérennisation de cette initiative louable pour un meilleur devenir du football togolais. 

Des trophées individuels, des médailles, des gadgets et des enveloppes ont été distribués aux différents acteurs participants. Rendez-vous pris donc en 2018 pour la 2ème édition.

Modeste K.

Page 10 of 28
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…