ADS
17 Jun 2020

Akpovy plante un arbre à Aného et fait des déclarations sur la reprise des championnats

Les championnats de football vont reprendre dans ‘quelques jours’ si les conditions sanitaires au Covid-19 le permettent. Ces mots sont ceux du président de la Fédération togolaise de football (FTF).

Le colonel Guy Kossi Akpovy a fait cette déclaration mercredi à Aného (50 km à l’est de Lomé), aux côtés du maire de la commune Lacs 1, Me Alexis Aquereburu, qui l’a invité à mettre en terre des plants à la forêt urbaine en pleine construction dans la ville d’Aného.

« Sur le plan sportif, Aného est en première division grâce à Gbohloe-Su. Ils sont à un niveau où on peut espérer. Nous profitons pour leur souhaiter bonne chance. C’est vrai que le Covid-19 nous a bloqués dans nos élans mais je suis sûr que dans les jours à venir, nous allons reprendre pour l’intérêt des joueurs », a déclaré le colonel, après avoir avoué son bonheur d’être invité pour la mise en terre de plants dans un espace qu’il ne connaissait pas.

Les 2 hommes, accompagnés de Firmin Ajavon, vice-président de Gbohloe-Su, ont également visité le stade municipal d’Aného-Kpota, où des travaux sont entrepris. Les travaux préliminaires ont  commencé pour la mise en place d’une nouvelle pelouse.  

« Il faut encourager ces genres d’initiatives. Aujourd’hui, nos villes doivent chacune avoir un terrain municipal. Nous n’avons pas d’infrastructures sportives. Cette initiative du président de Gbohloe-Su est impressionnante. J’encourage tous les présidents de clubs à aller vers la construction de surfaces appréciables pour que les joueurs puissent développer leur jeu », a salué le président de la FTF.

Il a par ailleurs annoncé que la FTF nourrit l’intention de construire son centre technique dans une ville pas loin de Lomé.

« Nous sommes en train de chercher un endroit où construire notre centre technique proche de Lomé. Si je trouvais un terrain à Aného, je n’hésiterais pas à y implanter ce centre. Avec la voie qu’on va dédoubler, entre 20 et 25 minutes, on peut être à Aného », a-t-il lancé.

Propos recueillis par Jeff le Prince

Read 1692 times
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…