ADS
27 Aug 2020

Djibril Mohaman : toute personne qui cherchera à manipuler, sera condamnée’ 

Le ton du patron de la Coordination nationale de gestion de la riposte contre la Covid-19 (CNGR) a changé. Prof. colonel Djibril Mohaman  a prévenu qu’aucune pitié ne sera réservée à toute personne, quelle qu’elle soit, qui cherchera à manipuler les résultats des tests de dépistage à la Covid-19.

C’est en tout cas le traitement qui semble être réservé à la toute première affaire de manipulation du résultat du test de dépistage à la Covid-19. Outre la personne testée positive mais qui a soudoyé pour avoir un faux test, 2 personnes sont arrêtées. Il s’agit d’un agent de santé, d’une secrétaire, tous 2 travaillant dans une clinique privée. Le directeur de la clinique, selon nos informations, serait en fuite.

« Toute personne qui cherchera à manipuler, sera condamnée. Les enquêtes ont montré qu’il y a eu une manipulation et ces personnes qui ont participé à cette manipulation sont actuellement au niveau du commissariat et seront déférées devant le juge pour être jugées et condamnées », a-t-il déclaré mercredi.

La personne positive quant à elle, est admise au centre de soin et répondra de ses actes, une fois à la sortie des soins.

Pour le Coordinateur national de la CNGR, cette manipulation du test est une atteinte à la santé publique. Le médecin colonel a rappelé que c’est pour éviter ce genre de situation qu’une seule institution est habilitée à donner les certificats de positivité ou de négativité. Il s’agit de l’Institut national d’hygiène (INH).

L’occasion a été saisie par la CNGR pour passer un message aussi bien au personnel médical qu’à la population togolaise.

« Nous disons au personnel médical de ne pas céder à des pressions, quelle qu’elle soit ou à des influences de certaines personnes qui veulent tricher dans ce domaine », a lancé le médecin.

A la population, il  tenu à rassurer de la fiabilité des résultats, du professionnalisme et de l’engagement du personnel médical.

Il  aussi fit savoir que la levée progressive et méthodique des mesures restrictives ne signifie pas que la maladie est terminée. « Le virus est toujours là, nous devons continuer à respecter les mesures barrières dans toutes les situations et dans tous les secteurs », a-t-il ajouté.  

Read 623 times
Tagged under
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…