ADS
23 Aug 2020

Togo : pour un développement participatif, Lacs 1 se dote d’une fédération communale  

La commune Lacs 1 pense sérieusement développement. Cette entité représentée par la ville d’Aného (50 km à l’est de Lomé) et le canton de Glidji ne veut pas faire les choses à moitié. Pour que le développement communal soit participatif, le maire Me Alexis Aquereburu et ses collègues veulent travailler avec les Comités de développement à la base (CDB). Au total 39 ont été mis en place. Samedi, les présidents des CDB ont choisi leur président au cours d’une élection serrée, claire et appréciée par les vainqueurs que les vaincus.

Sur les 6 candidats qui se sont présentés à cette élection du président de la fédération communale des CDB, le choix des électeurs est porté sur la personne d’Antoine Djondo. Sur les 34 suffrages exprimés, il a recueilli 10 voix contre 9 pour son challenger immédiat, Yao Toudji et 8 pour Félix Dossavi. Le président est du canton d’Aného et le vice-président du canton de Glidji.

« Je suis fier d’être élu. Cela n’a pas été facile mais grâce à Dieu, c’est fait. L’élection du président de la fédération communale n’a pas été du tout une chose aisée. Maintenant, place au travail. Il faut d’abord faire tout pour réunir autour de moi les candidats malheureux. C’est ensemble que nous allons travailler pour la propreté de notre chère ville Aného. Avec la mairie, nous serons sans intermédiaire pour l’efficacité du travail », a déclaré le président communal des CDQ/CVD de la commune Lacs 1.

Il a appelé tous les quartiers d’Aného et du canton de Glidji à se joindre en prière et en parole à cette fédération communale.

« C’est une élection démocratique qui s’est déroulée dans les conditions les plus claires. Malgré tout, nous resterons des acteurs de développement et nous sommes en plain-pied dans l’évolution de notre commune. En tant que président de mon CDQ, j’ai intérêt à ce que notre ville, la commune Lacs 1 évolue et c’est ensemble qu’on va travailler pour que le développement soit harmonieux », a lancé le candidat malheureux, Félix Dossavi.

Pour Madoé Houedakor, présidente du CDQ Zébé qui se trouve être la trésorière de ladite fédération, il faut maintenant chercher des finances pour avancer.

Cette élection vient clore un long processus commencé depuis quelques mois et au cours duquel les membres des CDQ et CVD d’Aného ont été formés. Ce travail a été confié au cabinet Lumen Service.  

Pour Me Alexis Aquereburu, maire de la commune Lacs 1, aucun développement n’est possible sans l’implication des communautés à la base. « Les CDB sont un outil de travail pour nous et sur lesquels nous devons nous baser », a-t-il appuyé.

Pour information, les bureaux des 39 CDB seront officiellement installés dans les quartiers par les autorités locales dans les jours à venir.

Propos recueillis auprès de Jeff le Prince depuis Aného

Read 620 times
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
CIMTogo
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…