ADS
10 Jul 2020

Togo : la commune Lacs 1 démarre sa part du projet ‘Décentralisation et localisation des ODD’

Le projet « Décentralisation et localisation des ODD » est déjà en marche dans la commune Lacs 1. Vendredi à Aného, ville togolaise frontalière du Bénin, cette commune et l’Université de Kara (UK) ont signé une convention dans le cadre de ce projet financé par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et dont l’objectif est de renforcer les initiatives de l’administration publique locale de 5 communes bénéficiaires et des populations actives de ces localités.

La convention a été signée en présence du roi Nana Anè XV, chef traditionnel de la ville d’Aného, du secrétaire général du ministère en charge de l’Administration territoriale et de Mététéiton Houmey Eklu-Koevanu. Représentant le représentant résident du PNUD au Togo, cette dernière a planté le décor de ce projet.  

« Le PNUD qui soutient depuis plus d’une décennie le processus de décentralisation au Togo, s’est engagé à renforcer son accompagnement à ce processus dans la mesure où le ministère de l’administration territoriale a travaillé fortement à ce que les communes soient mises en places, les élus locaux installés pour que la décentralisation soit effective et profitable aux populations », a-t-elle déclaré d’entrée de jeu.

Cette initiative qui est sa phase pilote, a une subvention de 1,35 millions de dollars. Il prend en compte un accompagnement technique et financier, selon les informations.

« L’accompagnement, au-delà des ressources financières qui sont apportées, a plusieurs volets notamment l’élaboration des plans locaux de développement, le soutien aux initiatives à potentiel économique pour les femmes », a expliqué la représentante du PNUD.

Toutes ces actions seront accompagnées de la digitalisation et c’est à ce titre que l’université de Kara interviendra.  

A tout ceci, il faut ajouter plusieurs renforcements de capacités et le soutien à la modernisation des communes.

Pour choisir les 5 communes bénéficiaires, des critères ont été mis en jeu, notamment un point d’honneur aux communes dirigées par des femmes, l’indice de disparité et d’inégalité.

D’autres critères encore ont intervenu notamment le positionnement de la commune. C’est à ce titre que la commune Lacs 1 a été retenue en ce qu’elle jouit, dit-on, d’un positionnement historique et touristique.

La représentante du PNUD a également salué le leadership de Me Alexis Aquereburu, maire de la commune Lacs 1.

« Il a très tôt a sollicité le PNUD avant même que le projet ne soit mis en place. Nous constatons qu’il y a de la proactivité, de l’anticipation au niveau de la commune Lacs 1. Cela ne peut que donner de bons résultats », a-t-elle lancé.

Au nom des 3 trônes et de la population des Lacs, le roi Nana Anè XV, chef traditionnel de la ville d’Aného, a remercié le partenaire et l’UK.

Selon les informations les 5 communes bénéficiaires de la phase pilote de ce projet sont Agoè-Nyivé 5, Lacs 1, Agou 1, Kozah 2 et Oti 1.

Propos recueillis auprès de Jeff le Prince

Read 481 times
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
CIMTogo
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…