ADS
29 Jun 2020

Togo : la commune Yoto 3 a réussi à corriger l’héritage des délégations spéciales   

Il y a un an jour pour jour, les Togolais étaient aux urnes pour choisir leurs représentants dans les 117 communes, 30 ans après les dernières élections locales. Cette première année d’existence des mairies qui ont remplacé les délégations spéciales, a coïncidé avec l’ouverture de la 2ème session ordinaire de la commune Yoto 3. Selon le maire Dagbé Kokou Degbe, ce n’était pas facile mais aujourd’hui, des lignes ont bougé.

C’est à Tokpli son chef-lieu que la mairie de la commune Yoto 3 a ouvert sa 2ème session ordinaire. 11 des 15 conseillers municipaux étaient présents. Le préfet de Yoto y était représenté. Pendant 5 jours, les conseillers seront informés sur les rapports d’activités des présidents des commissions. Des recommandations seront faites.

Face à la presse, le maire a tenté de présenter le bilan de ces 12 mois parcourus. « Cela n’a pas été facile mais malgré tout, nous avons engagés quelques activités. Quand nous étions fraîchement en place, nous étions au marché de Monénou pour mettre de l’ordre. Les femmes revendeuses nous ont dit qu’elles payent de l’argent mais jamais, on ne leur a délivré des tickets. Les 3 mois qui ont suivi notre installation, rien n’est rentré dans les caisses de la commune », a-t-il déclaré.

Il a donc fallu au maire, ses adjoints et aux conseillers de veiller dans ce marché qui s’anime 3 fois dans la semaine.

« De 0 franc, on a commencé par faire entrer des fonds. Nous avions fait la même chose dans les autres marchés. Nous avions sensibilisé les chefs traditionnels et les CVD. Le mot d’ordre, c’était d’être ensemble », a ajouté le maire.

Aujourd’hui, rassure-t-il, tout est rentré dans l’ordre. « Avant d’abattre un palmier à huile ou les essences végétales, il faut payer », a-t-il rassuré.

Pour les mois et années à venir, le mot d’ordre, c’est de pouvoir engranger des fonds internes à la commune pour son développement.  « Nous voulons que d’ici quelques mois, que la commune ait beaucoup de fonds dans ses caisses. Pour pouvoir se développer, nous devons mutualiser nos efforts pour que cette commune soit parmi les premières du Togo », a lancé M. Degbe.

Au nombre des activités de cette commune, on inscrit en bonne place plusieurs sensibilisations de la population communale. Avec la pandémie de la Covid-19, les sensibilisations se sont accrues. Des kits de protection ont également été distribués.

Pour rappel, avant le démarrage de ce conseil, une minute de silence a été observé en mémoire de Me Yawovi Agboyibo, feu président du Comité d’action pour le renouveau (CAR).

Read 367 times
Tagged under
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
CIMTogo
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…